Le Pouliguen Infos

20 000 feux sous les mers au Pouliguen

Le feu d’artifice du Pouliguen aura lieu vendredi 13 juillet. La Ville a choisi de rendre un hommage pyrotechnique à Jules Verne, à travers un spectacle intitulé « 20 000 feux sous les mers ».

La ville du Pouliguen a choisi une manière originale pour se démarquer des traditionnels feux d’artifice du 14 juillet : en faire un hommage à l’écrivain français Jules Verne. Pour cela, le feu d’artifice va conter une histoire singulière : celle de l’équipage du Nautilus, narrée par le scientifique Pierre Aronnax, dans le roman 20 000 lieux sous les mers.
Et pour quoi Jules Verne ? « Il imagina dès le XIXe siècle des moyens de navigation à énergies renouvelables, des scaphandres et tant d’instruments qui permettent aujourd’hui aux hommes de pouvoir continuer à naviguer sur les océans, tout en essayant de les préserver », explique David Hamon, artificier et directeur de Féérie. Le feu d’artifice va être tiré depuis la plage du Nau, juste en face de la mairie.
 

Acte I : le début du voyage

Tout commence un jour où, fatigués de voir leurs bateaux éventrés par un animal géant non identifié, les marins décident de monter une expédition.
À coup de serpenteaux, de cercles multicolores, et de sifflets, les Maîtres artificiers traduiront l’appréhension des navigateurs intrigués par les fonds marins.
Pourtant, les marins plongeront et se confronteront au Nautilus. Après plusieurs mois de traque, seul le scientifique et le harponneur s’introduiront dans le monstre d’acier, embarquant avec eux les spectateurs.
 

Acte II : un curieux moyen de locomotion

Les spectateurs vont découvrir le Nautilus, conduits par le maître des lieux, le capitaine Némo.
Pétillants, traçants, détonations, et formes géométriques permettront de décrire cette flotte extraordinaire, traversée par la « fée électricité ».

Acte 3 : splendeurs sous-marines

Il est alors temps d’enfiler son scaphandre et d’explorer les abysses. La forêt sous-marine de l’île Crespo sera la première étape de ce voyage détonnant.
Cette forêt est située à proximité d’une faille gigantesque. Peut-être le centre de la Terre. Les spectateurs découvriront le royaume du corail. Toutes ces splendeurs seront symbolisées par des crépitants, des filets, des troncs de palmiers, des pailletés, et autres mosaïques.
 

Acte IV : Au pôle

Après avoir vogué sur toutes les mers, les artificiers et le capitaine Némo entraîneront les spectateurs en direction du pôle sud. Ensemble, ils admireront banquise, baleines et cachalots. Les couleurs argent et bleu scintilleront alors dans le ciel.

Pratique : 
Vendredi 13 juillet, 23 h 00, plage du Nau, face à l’Hôtel de Ville.

Auteur : AP | 10/07/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Drone de tournage »
Article suivant : « Le Pouliguen au pas d'un cheval »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter