Le Pouliguen Infos

267 participants au tournoi du TC Pouliguen.

Les années se suivent et se ressemblent pour le TC Pouliguen. Lors de l'édition 2010, le record de participation avait été pulvérisé avec 248 joueurs. Cette fois, il est de nouveau battu avec 267 inscrits. Chez les femmes, la victoire revient à Nante Ramalalaharivonolona. Dans le tableau hommes, Vincent Stouff l'emporte logiquement.

Disputées par une forte chaleur, les finales du TC Pouliguen n'ont guère réservé de surprises. La véritable performance de cette dizaine est à mettre à l'actif de Simon Verpoort (0 Country La Baule) qui s'est offert la tête de série N° 2 du tournoi Maxime Kouyaté (- 4/6) sur le score sans appel de 6/4 - 6/1. Malheureusement, le Baulois n'a pu rééditer son exploit en 1/2 finale s'inclinant 6/2 - 6/3 contre Maxime Piout (- 2/6 Bouguenais). De son côté, la tête de série N° 1 Vincent Stouff (-30) s'est débarrassé d'Alexandre Pardoue (- 2/6 Chatenay-Malabry) 6/3 - 6/4, ce dernier échouant pour la seconde année consécutive aux portes de la finale. Celle-ci d'un niveau relativement moyen a donné lieu à un suspense assez intense notamment dans le second set. Mené 5/6 et 0-40 sur son service, le Finistérien vainqueur de la 1re manche 6/2 a su profiter des nombreuses erreurs de son adversaire pour finalement l'emporter 7/6 au tie-break.

Troisième succès

Malheureusement finaliste l'an dernier, et battue par la Hollandaise Maritz Boomstra, Nante Ramalalaharivonolona (-30) n'a pas eu à forcer son talent pour s'imposer. Dominant dans le 1er set 6/1, la jeune Pornichétine a connu une sérieuse baisse de régime dans le second set se retrouvant menée 1/4. Après avoir retrouvé son jeu, et placé quelques accélérations, la licenciée du Ninon a d'abord recollé au score avant de porter l'estocade et l'emporter logiquement 6/1- 7/5. Nante Ramalalaharivonolona signe ainsi un 3e succès au Pouliguen, et sa seconde victoire de la semaine après celle de la Baule. Fer de lance du Ninon Pornichet, la jeune Malgache âgée de 24 ans quittera son club à la fin de la saison pour rejoindre la région Parisienne."Mon but est de renter dans le classement individuel mondial et sur le circuit. Aujourd'hui, si je veux continuer de progresser, je dois quitter le Ninon Pornichet".

Auteur : YE | 30/07/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Stage de Karaté adulte au Pouliguen : le succès d’une première édition »
Article suivant : « "Yes But Nau", l'Ultimate n'a plus de secret pour les Pouliguennais »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter