Le Pouliguen Infos

A Nau Voix, la programmation 2012

Porteuse du projet, la Ville du Pouliguen a tenu à dévoiler dès à présent l’affiche de la seconde édition du festival A Nau Voix qui se déroulera fin septembre.
Soldat Louis
Soldat Louis

La première édition a été marquée par la venue des Choristes et a suscité un engouement de public avec une belle fréquentation estimée à 2 500 spectateurs sur trois jours.

9 spectacles, 5 lieux, 150 artistes

Demoiselles de la Légion d'honneur.
Demoiselles de la Légion d'honneur.

C’est donc avec une certaine joie et émotion que les organisateurs ont tenu à montrer leur volonté de poursuivre l’aventure en présentant le programme 2012, avec l’envie de pérenniser ce festival dont le fil conducteur est la voix.
Sans doute le dernier des festivals de la saison sur la Presqu’île, A Nau Voix (en référence la plage du même nom) se veut à la fois artistique et original dans le choix de sa date (28 au 30 septembre) et dans le mélange des genres. Un champ/chant qui laisse portes ouvertes à un large spectre vocal.
Et puis, les horaires de programmation permettent d’accéder à chacune des prestations dans des ambiances diverses. Le Pouliguen n’a pas de salle de spectacle à proprement parler ; A Nau Voix investit donc l’existant, le port (où s’est produit Tri Yann l’an passé pour la Fête de la musique), le cinéma le Pax, la salle des fêtes, l’église Saint-Nicolas et la chapelle Sainte-Anne-Saint-Julien.
Cinq sites qui accueilleront des groupes aux sensibilités artistiques forcément en adéquation avec leurs styles et leurs univers. On rajoute une conférence non anachronique sur les castrats et des lectures à haute voix en préambule, que six des concerts sont libres d’accès, un partenariat avec les commerçants pouliguennais sous forme de «  tickets resto » pour les artistes et une invitation pour les festivaliers à se vêtir en bleu, couleur de l’édition 2012.

De soldat Louis aux Demoiselles de la légion d’honneur

« On ne veut pas de tête d’affiche », mais quoi qu’on en dise Soldat Louis se détache de la programmation dans l’esprit du commun des mortels. C’est sans doute sans compter sur l’envie de découverte que veut générer ce festival avec des prestations de haute qualité, parfois classiques : la chorale basque Itsasoa, le baryton Marc Canturri ou plus surprenantes avec les Chanteurs d’oiseaux ; plus loufoques avec Cinq de cœur, et très sérieuses avec la Maîtrise des Demoiselles de la Légion d’honneur. Reste encore à finaliser une formation contemporaine, par contre certitude, Mozart sera présent post mortem, pour un requiem donné la chorale pouliguennaise les Embruns.

Le programme complet

Jeudi 27 septembre
En préambule du festival, l’association pouliguennaise Le sel des mots proposera des lectures sur le thème de la voix, chez des commerçants.
Vendredi 28 septembre
Ouverture officielle du festival : 17h45, Eglise Saint-Nicolas suivi de :
Itsasoa : chœurs basques
Avec émotion, 50 choristes chantent la terre des bergers, le courage des baleiniers, ou encore la partie de pelote.
18h / Église Saint-Nicolas / Entrée libre
Soldat Louis : chants de marins
En ancien port de pêche, Le Pouliguen se devait d’accueillir ces rockers de matelots.
21h / Port / Ouvert à tous


Samedi 29 septembre

Farinelli et l’âge d’or des castrats : conférence
Le musicologue Patrick Barbier présentera l’extraordinaire histoire des castrats à travers une conférence illustrée.
11h / Cinéma Pax / Gratuit
Chorale contemporaine (non définie)
15h / Salle André Ravache / 10€ (gratuit -12 ans)
Marc Canturri : baryton
Baryton de renommée internationale, Marc Canturri sera l’ambassadeur de cette tessiture située entre les ténors et les basses.
18h / Chapelle Sainte-Anne Saint-Julien / Gratuit sur réservation
Cinq de cœur : ensemble vocal a capella
Deux sopranos, un contralto, un ténor et un baryton-basse sortent des sentiers battus pour offrir un spectacle alliant virtuosité diabolique et comique irrésistible.
20h30 / Salle André Ravache / 10€ (gratuit -12 ans)


Dimanche 30 septembre
Maîtrise des demoiselles de la Légion d’honneur : chorale classique
Elles ont entre 11 et 17 ans, et dévoileront un répertoire d’œuvres vocales allant de la Renaissance à nos jours.
11h / Salle André Ravache / 10€ (gratuit -12 ans)
Les chanteurs d’oiseaux : formation contemporaine

Faire du chant d’oiseaux, un genre musical à part entière : un pari fou peut-être, mais tellement bucolique. L’imitation devient art, et le spectacle résonne comme un hymne à la nature.
15h / Chapelle Sainte-Anne Saint-Julien / Gratuit sur réservation
Les Embruns : chorale classique
Pour clôturer le festival, la chorale locale des Embruns interprètera le Requiem de Mozart.
17h30 / Église Saint-Nicolas / Entrée libre

Pratique :

Les réservations se feront à compter du 27 août à l’OT :
02 40 42 31 05
+ D’infos (prochainement) sur www.lepouliguen.fr



 

Auteur : JRC | 01/06/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Le temps de faire la fête avec le Théâtre des Cerises, samedi »
Article suivant : « Le Pax fait Noce et buffet pour fêter l'été »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter