Le Pouliguen Infos

A Nau Voix : Variété et universalité des émotions musicales

Le festival A Nau Voix s'impose au fil des années comme un événement musical important de la rentrée. Il s'est terminé hier soir avec Farandole, la chorale du Pouliguen et A Ricucatta venue spécialement de Corse. Les deux groupes se sont réunis en fin de représentation pour le plus grand plaisir du public.

Le Festival de musique avait débuté doucement jeudi soir au cinéma pour La Traviata et nous avec près de 80 personnes.

C'est vendredi en fin d'après-midi, à l'église, que la voix pure de Sœur Marie Keyrouz a transporté un public de 700 personnes environ, avec des cantiques des églises orientales en français, en grec, en arabe et... en amour de son prochain. Applaudi à la fin de chaque chant, le message  de ce très bel Ensemble vocal de la Paix a reçu un accueil impressionnant.

Plus tard, dès 21 h 00, Yves Duteil a déroulé comme à son habitude un spectacle bien rôdé, dans une salle des fêtes archi-pleine (400 personnes) qui a permis une prestation de qualité du célèbre chanteur. S'il a parlé « la langue de chez nous » et pris « un enfant par la main », il a refusé de passer « le petit pont de bois » malgré les demandes insistantes du public lors des rappels.

Master class, samedi matin pour une trentaine d'élèves avides de connaissances qui sont restés à discuter longtemps au sujet de « La Voix, une route vers soi », avec les directeurs de la salle Vasse à Nantes, Françoise Thyrion et Michel Valmer animateurs brillants et généreux de ce moment. Ceux-ci ont démontré comment avec de l'application et des conseils « nous sommes tous capables ». Les organisateurs retiennent de cette prestation, l'intérêt de développer des ateliers pratiques lors de ce festival.
Exemple de voix magnifique, Alba Carmona, chanteuse de flamenco, a ému la pleine chapelle tandis que son guitariste Javier Gavara recevait la mention spéciale d'un public ravi.
Pour un festival, le samedi après-midi est toujours délicat en termes de fréquentation, en jouant dans la salle des fêtes transformée en cabaret pour l'occasion avec tables rondes nappées et petit goûters, les Ragnagnas ont partagé avec générosité énergie et humour avec environ 160 personnes.
Dans un tout autre style, Duo de cordes a aussi offert un spectacle dans le même lieu, pour un public aussi nombreux et suscité de vrais Battements de cœurs, en finesse et émotion.

Deux groupes de jeunes ont proposé deux spectacles très différents avec chacun un succès largement mérité. La Belle Bleue a embarqué samedi, une salle des fêtes (200 personnes) aux trois quarts jeune en démarrant avec un public sage et assis et en terminant avec des spectateurs dansant devant la scène. Quant aux cinq chanteurs de Sotto Voce le dimanche matin, ils ont su faire partager leur passion pour la musique sacrée et les airs d'opéra durant un spectacle en deux parties.

Enfin, le festival s'est terminé sur la très belle prestation de deux groupes: Farandole chorale du Pouliguen et ses quarante chanteurs et l'ensemble polyphonique A Ricucatta venue de Corse invitée pour l'occasion. Les cinq chanteurs corses et la formation conduite par Sara Pocreau avaient préparé durant une jolie surprise au public :  chanter ensemble à la fin de la représentation. Ils ont reçu une l'ovation appuyée des 800 personnes présentes.

 

30/09/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Xes Rêves d'enfance au cinéma »
Article suivant : « À Nau Voix débute jeudi »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter