Le Pouliguen Infos

Athlétisme : La course aux 100 virages retrouve Le Pouliguen

Ce n’est pas la plus ancienne, mais la Corrida de Noël, au Pouliguen, est la plus pittoresque sur la Presqu’île Guérandaise. Dimanche prochain, 22 décembre, elle réunira plus de 600 participants.
Pour la Corrida, le déguisement est la tradition
Pour la Corrida, le déguisement est la tradition

Elle naquit en 2005 sous l’impulsion de Frédéric Dounont et son équipe du Triathlon Côte d’Amour soutenus par l’office municipal des sports du Pouliguen, commune où le TCA a son siège. Elle entrait à l’époque dans le cadre du marché de Noël organisé dans la station balnéaire. La première édition eut lieu un 24 décembre. C’était un samedi. Frédéric Dounont et son équipe avaient toujours souhaité qu’il en soit ainsi, le dernier samedi avant Noël. Depuis 2012, la Corrida est passée au dimanche. « Finalement, on s’aperçoit que ce n’est pas si mal que cela. Les gens apprécient », souligne le président.
C’est pourquoi la IXe édition aura lieu ce dimanche 22. Va-t-on battre les records de participation ? Peut-être, mais ce ne sera pas un objectif. « Là (mardi, ndlr), nous sommes déjà à 550 inscrits en ligne. Notre record c’est 618 l’an dernier avec 25% de féminines. Aller au-delà, dépasser franchement ces plus de 600 n’est pas un challenge. Nous ne prendrons, de toute façon, aucune inscription sur place. Cela nous évite d’avoir à gérer les derniers inscrits car c’est toujours un souci au niveau informatique », ajoute le président.

Course éclectique

La Corrida est originale et très éclectique. On vient de loin pour participer car nombreux sont les résidents secondaires qui se retrouvent sur la côte pour le réveillon et qui se réunissent pour cette épreuve avant les agapes. On découvre Le Pouliguen en famille par le biais d’une course. Il y aussi ceux qui s’alignent au départ pour gagner. La Corrida a accueilli de grosses pointures. Tony Moulaï (Jeux olympiques de Pékin en triathlon) la remporta en 2006. Stéphanie Briand (championnats du monde de marathon à Berlin) s’imposa en 2005, 2008, 2009, 2010. Guillaume Edely (Joué-les-Tours) et Mélanie Vaillant (ESCO 44) la remportèrent en 2011 et 2012.
La Corrida c’est aussi la « course zig zag ». Elle est connue dans tout l’ouest sous cette appellation ou celle de « courses aux 100 virages ». La distance est passée de 8 km à l’origine à 9,750 km aujourd’hui. Il y a trois boucles à parcourir et trois passages sur le port. C’est une épreuve intra muros où il faut sans cesse relancer, se méfier du piège des trottoirs. Elle n’est pas facile du tout. En plus, c’est un spectacle bigarré avec quantité de pères et de… mères Noël au départ. Car le déguisement est de rigueur.


Dimanche, le départ sera donné à 15 h 00 rue Jean Jacques et l’arrivée jugée peu après, place Jean Moulin, à hauteur de l’église du Pouliguen. Seule certitude à l’heure où nous l’évoquons, Johann Fouasson sera là chez les messieurs pour tenter de la remporter et la Nazairienne Mélanie Vaillant tentera de réaliser la passe de trois victoires consécutives.
Vitrine du Triathlon Cote d’Amour avec le triathlon de Mesquer, c’est un événement autant sportif que festif que l’on apprécie autant en courant qu’en le regardant.

 

Auteur : P.M. | 18/12/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Course hors stade : Berthomé et Legoff lauréats au Pouliguen »
Article suivant : « Le Tennis Club Pouliguennais ouvre ses portes »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter