Le Pouliguen Infos

Céoù : expérience réussie au Pouliguen

Avec l’aide des touristes à la pointe de la technologie, l’Office de Tourisme a réussi à démontrer l’utilité et l’avenir de l’application Céoù.

Depuis le début de l’été, les Offices de Tourisme du Pouliguen et du Croisic ont testé une nouvelle application pour smartphones : Céoù http://www.lepouliguen-infos.net/l-office-de-tourisme-prend-d-assaut-les-mobiles-23-43-430.html L’été est terminé et les premiers résultats sont arrivés. Le test est-il un succès ? Pour Le Croisic, non, un problème de réseau a fortement perturbé l’utilisation de l’application, empêchant d’avoir des résultats probants. Mais au Pouliguen, « le bilan est globalement satisfaisant, même si la fréquentation n’était pas très forte. Mais c’est normal, nous avons volontairement limité la publicité », commence en souriant François Tabareau, trésorier de l’association. Le choix a été fait en accord avec la société à l’origine de l’application : AM créations.
Le Pouliguen s’est donc transformé cet été en laboratoire géant, les souris blanches étant remplacées par les touristes. 56 connexions différentes ont été enregistrées pendant les deux mois d’été, soit environ 800 recherches. Les discussions entre les membres de l’Office de Tourisme et les cobayes ayant permis d’améliorer l’application sur plusieurs points : « Au début, il fallait s’identifier pour utiliser l’application, ça a rebuté certains ; ça a perturbé beaucoup d’utilisateurs de ne pas trouver l’application sur l’Apple store et l’Android Market, maintenant, elle y est », précise François Tabareau.

Le partenariat continue

Très satisfaits de l’été, les membres de l’Office de Tourisme ont plusieurs projets pour rendre l’application plus vivante avec du contenu comme des balades guidées. Mais « nous avons besoin de temps et de quelqu’un qui puisse s’en occuper », ajoute Jean Meunier, président de l’association. Mettre en avant les adhérents est aussi l’un des projets de l’Office de Tourisme, pourquoi pas avec de la pub ; rien n’est encore décidé, mais la réflexion est sérieusement engagée.
En tout cas, le partenariat avec AM créations va continuer. Venue au congrès national des Offices de Tourisme, la société a mis en avant l’expérience vécue au Pouliguen pour vanter son produit. « Ils ont eu des contacts intéressants, dont les Offices de Tourisme de la Presqu’Île. S’ils signent des contrats pour l’application, une pub plus importante sera faite », conclut François Tabareau. L’application est téléchargeable et utilisable à l’année, donc pour une journée ou pour l’année, n’hésitez pas à l’utiliser.

Auteur : AP | 28/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Développement durable : des ateliers pour l’avenir »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter