Le Pouliguen Infos

Conseil municipal : « Dans l’urgence on fait des bêtises »

Qu’ils soient à l’ordre du jour ou ajoutés à la dernière minute, les sujets sont nombreux à faire polémique. Trois débats sont à retenir : la rénovation des halles, l’autorisation de cession d’un nouveau local pour un salon de thé librairie sur la promenade et l’orientation budgétaire.

Avant l’ordre du jour du conseil municipal, le maire a proposé plusieurs dossiers de dernière minute. Deux ont été sujets à polémique : le premier traite de la modification de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). C'est-à-dire des travaux pour la halle. « Nous ne contestons pas le projet, mais le fait du prince : vous vous accordez des droits que vous refusez aux autres », attaque Christian Canonne, conseiller municipal de l’opposition. Pour défendre le projet, le maire, Yves Lainé, argue que « la halle est un bâtiment emblématique peu reconnu, nous voulons le faire revivre ». Christian Canonne réplique qu’il n’est pas contre le projet en lui-même mais qu’il faudrait « profiter de l’opportunité pour réviser toutes les aberrations de la ZPPAUP ». L’opposition a voté contre le projet, Norbert Samama et Daniel Pihour se sont abstenus.

Un nouveau commerce
L’autre pierre d’achoppement est la demande de cession d’un local de la promenade du port. Le bail a été signé le 31 janvier et l’autorisation de cession a été ajoutée à l’ordre du jour du conseil municipal du 1er février. Pour Christian Canonne, « le problème c’est qu’un salon de thé, ça fait de la restauration, une terrasse serait donc nécessaire. Soit ce pas équitable avec le locataire par rapport aux autres (qui ont des terrasses) s'il n’a pas de terrasse soit nous décidons d’installer une terrasse et de diminuer l’espace réservé aux passants et aux non consommateurs ». Elisabeth Loday, conseillère municipale de l’opposition, ajoute qu’il « n’y a aucune urgence à autoriser la cession du local ».
La réponse du maire fusa rapidement, « on nous dit que les commerces du Pouliguen sont en difficulté mais nous mettons des bâtons dans les roues de ceux qui veulent s’installer ! » Avec célérité, Christian Canonne précise qu’il n’est pas « contre l’implantation mais contre l’urgence : des points restent à discuter en commission avant d’autoriser la cession. Dans l’urgence on fait des bêtises, prenez 8 jours pour réfléchir ». Norbert Samama renchérit, « Nous risquons un jour de nous retrouver avec un nouveau commerce de nourriture ». Le vote a quand même eu lieu et les 7 membres de l’opposition n’ont pas pris part au vote.

Plus de dépenses que de recettes de fonctionnement

Le cœur du conseil municipal a été le débat d’orientation budgétaire pour l’année 2011. Selon les estimations, les dépenses de fonctionnement devraient augmenter de 5,60 % et les recettes de fonctionnement devraient augmenter de 1,80 % dès 2012. Le budget présenté table sur une augmentation du produit fiscal de 2,30 % dans les prochaines années. Enfin, 2 M 300 € devraient être investis au cours de l’année, dont 600 000 € prévus pour la voirie et 45 000 pour l’urbanisme.
Elisabeth Loday apprécie plus la forme que le fond. « Votre document est bien élaboré et représente une bonne base pour un débat d’orientation. Mais dans le contexte actuel, il est nécessaire de maîtriser le budget de fonctionnement, or dans votre budget, les dépenses progressent plus que les recettes. Certaines dépenses sont nécessaires, mais l’augmentation des charges de personnel ne me semble pas judicieuse. Je le dis, mais je sais que vous avez déjà commencé à recruter et que ça ne va pas changer grand-chose ! » D’autres pistes ont été évoquées : l’attractivité des commerces du centre-ville, la requalification du port, l’éco quartier derrière Lidl avec des logements sociaux, le boulodrome et des équipements sportifs.

Auteur : AP | 02/02/2011 | 1 commentaire
Article suivant : « Norbert Samama : « Je reste fidèle à mes engagements d’élu » »

Vos commentaires

#1 - Le 03 février 2011 à 18h59 par yannick, Pouliguen
Il faudrait que tous ce mettent d'accord au moins une fois. Par rapport aux commerces ce quand même exagérer de refuser ou de remmettre à plus tard l'installation d'un nouveau commerce. Je croyais qu'il fallait encourager les jeunes à s'installer et à travailler sur le pouliguen? Tout ça pour une histoire de terrasse c'est vraiment le cirque cette municipalité!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter