Le Pouliguen Infos

Conseil municipal : dialogues de sourds

La dernière session du conseil municipal de l’année a été marquée par le départ en pleine séance du groupe de Christian Canonne, dénonçant par ce geste symbolique « le manque de débat démocratique ».

« Un peu de tenue »

La politique de la chaise vide
La politique de la chaise vide

Il est remonté, le maire Yves Lainé, avant d’ouvrir le conseil, sermonnant ses conseillers et le public : « On a lu dans la presse que les élus font le spectacle, ce n’est pas une image terrible pour le Pouliguen ; je vous demanderai un peu de tenue et à vous, le public, de rester silencieux ».
Peine perdue. Dès l’appel des conseillers, à l’énoncé de son nom Jean-Claude Letournel (groupe Canonne) se lève pour répondre « présent » : « Je me mets debout,  comme ça, tu me vois ! Car, je n’ai pas été cité à la cérémonie (N.B. Sainte-Barbe) » ; très remonté, le conseiller se fait rabrouer sévèrement par Yves Lainé : « Rassois-toi, c’est pitoyable ».
Le premier dossier concerne des décisions modificatives du budget principal, des ajustements de crédits, 432 000 € en investissement et 108 000 € en fonctionnement.
La première question de l’opposition porte sur l’augmentation de budget de 10 000 € dans la section foires et réceptions. Réponse : cela provient de prestations supplémentaires du salon bio.

Dossier or not dossier ?

Christian Canonne arrive avec quelques minutes de retard et prend derechef la parole, réclamant une fois de plus des éléments de dossiers étudiés en commission et qui « ne m’ont pas été fournis ».
Ce à quoi, Yves Lainé répond par : « Vous arrivez en retard, vous pourriez au moins commencer par vous excuser ». Le conseiller général Canonne explique qu’il arrive de la session du conseil général à Nantes et rajoute : « Comment voulez-vous débattre sérieusement, si l’on n’a pas les dossiers ?».
Daniel Pihour (groupe Samama) explique que « Tout le monde devrait recevoir les mêmes communications. Or il y a celle pour la majorité, celle de l’opposition et la nôtre ».
Christian Canonne revient à la charge sur deux postes en recrutement non suivis d’effets avec une demande d’explication sur « un tropisme environnemental » (sic)
Réponse d’ Yves Lainé : «  Nous n’avons pas trouvé la bonne personne ».
Une dotation pour le projet du futur boulodrome fait aussi l’objet d’une remarque de Christian Canonne sur les baisses de crédits concernant les contrats de territoire, « Si les dossiers de demandes de subventions ne sont pas prêts… ».
L’adjoint aux finances Loïc Debatisse s’inscrit en faux : « On a fait les demandes de subventions, ça suit son cours, si l’on obtient 50% de subventions, la commune s’engagera sur ce projet ».
Yves Lainé renchérit : « On a validé ces demandes de subventions par 27 voix sur 29, alors, passons au vote ».
Sept contre (groupe Canonne),  abstention du groupe Samama.

Sept chaises vides

Après le vote de décisions modificatives concernant les campings municipaux et les budgets, petite enfance et multi-accueil ; le dossier suivant va encore être l’objet de joutes verbales, une sorte de dialogue de sourds.
Au départ, une inscription de demande de subvention au FAU (Fonds d’aménagement urbain) concernant le projet de la Place de la Duchesse Anne. Il s’agit d’acquérir une parcelle et de construire des logements (15 logements sociaux) et d’installer un cabinet médical de cinq médecins sur 300 m2.
La discussion va s’envenimer. « On a encore fait les choses à l’envers ! » s’écrie Christian Canonne, qui prône la discussion avant la demande de financement.
Yves Lainé intervient : « Nous avons vu les bases de ce dossier en commission ; je vous demande une certaine prudence dans vos propos, cela pourrait induire des effets négatifs. Nous ne sommes pas là pour parler du cabinet médical auquel je suis favorable, mais d’une demande de subvention pour construire des logements sociaux ».
Silencieux depuis le début du conseil, comptant les points, Norbert Samama se lance à son tour : « Il y a une absence de transparence sur ce dossier ; nous demandons un débat, si vous vous engagez à le faire en conseil municipal, nous voterons favorablement ». Même son de cloche chez le groupe Canonne.
Yves Lainé ignore cette demande par un : « Nous en débattrons en commission élargie » ; suivi d’un « Alors, on vote ? ».
Cela ne sera pas pour tout de suite, car intervient Elisabeth Loday (groupe Canonne) : « Vous n’entendez pas ce que les conseillers vous demandent, j’ai l’impression d’atterrir dans un monde parallèle, je suis complètement choquée, c’est une parodie de conseil municipal ».
Yves Lainé a beau répliquer : « Vous avez reçu tous les documents, un conseil municipal n’est pas une commission ». Et, à la demi-surprise générale ; le groupe Canonne quitte la table du conseil.
Le groupa Samama s’abstient.

Vous ne faites plus partie de la majorité ?

A également été votée la prolongation du bail pour trois mois de l’association les Korrigans permettant d’entamer un débat de fond (réclamé par le groupe Samama) sur le devenir de cette structure.
Et aussi, l’extension d’une convention pour l’accueil des enfants des communes du Croisic et de Batz-sur-mer à la micro crèche « Les crevettes » et une très légère augmentation de l’aide aux fournitures scolaires.
Après deux diaporamas sur les bilans des actions en matière d’eau potable et d’élimination des déchets réalisés par Cap Atlantique ; le conseil s’achève par des décisions du maire concernant notamment des attributions de lots de travaux sur de l’aménagement d’aires de stationnements des campings cars.
On retiendra également la demande de Norbert Samama de pouvoir obtenir un encart dans le bulletin municipal. « On verra, il faut regarder le règlement » répond Yves Lainé, « Pourquoi pas, mais alors avec un nombre de lignes au prorata de chaque groupe. Ça veut dire que vous ne faites plus partie de la majorité ? »
À quoi Norbert Samama réplique en souriant : « Ca, c’est une vieille nouvelle ».
Yves Lainé invite son conseil à un apéro dînatoire pour clore ce dernier conseil municipal en espérant que « l’année 2012 soit plus sereine ».

En coulisse :

Les commentaires ont fusé à la fin du conseil concernant le départ du groupe Canonne. L’on s’est beaucoup interrogé sur cette stratégie de la chaise vide : « Manœuvre pré électorale ? Coup d’éclat pour le public et la presse ? » ou « Il n’a pas toujours pas digéré sa défaite aux dernières municipales ? » sont revenus dans les conversations.
Les vœux de la municipalité seront présentés le 6 janvier à 18h à la salle des fêtes.

Auteur : JRC | 14/12/2011 | 4 commentaires
Article précédent : « Le « ras la baie de La Baule » de Letournel »
Article suivant : « Téléthon : Batz-sur-mer et le Pouliguen à l'unisson »

Vos commentaires

#1 - Le 15 décembre 2011 à 12h27 par Ernesto, Le Pouliguen
Réduire l'implication de l'équipe Canonne à un problème de digestion...c'est assez petit.Leur énergie à essayer d'oeuvrer dans l'opposition méritait mieux.
#2 - Le 15 décembre 2011 à 19h53 par epsilon, Le Pouliguen
Lors de ce conseil,Mr Lainé fut,comme ***MODERATEUR°°°° pas d'écoute, aucune discussion possible, mépris et arrogance.Où la démocratie?
Ce comportement est indigne d'un maire.
#3 - Le 17 décembre 2011 à 15h17 par UnInternautePouliguennais, Le Pouliguen
Encore un maire qui se prend pour un petit chef ...
Je trouve qu'il a de la chance d'avoir une opposition si constructive ... dans d'autres villes il se serait pris des recours pour excès de pouvoir à force de ne pas faire les choses dans les formes ...
#4 - Le 14 janvier 2012 à 14h50 par LETOURNEL, Le Pouliguen
Au dernier conseil Mrs Lainé nous à pris pour des enfants d'une classe de cm2 .Il ne manquait plus que la baguette pour nous imposer sa dicipline.Sije suis intervenu celà est du à son intervention à la cérémonie de la st Barbe.Il a honnoré de leur présence les anciens sapeurs pompiers qui était devant lui.Nous n'étions pas nombreux puisque nous n'étions que quatre face à lui et j'y était. Seul trois ont été cité et le seul volontairement écarté à été votre serviteur.Comment jugez vous celà.26 ans de service jour et nuit sur terre et sur mer,dans le vent et le froid .Ma dernière intervention une femme passant sous un train à Batz sur mer .Mrs le docteur Lainé 25 ans de service ,jamais sur une intervention?.25 ans assis dans son fauteuil dans son cabinet médical.Participation à une ou deux st Barbe seulement .A une époque nous avions trois médecins pompiers au Pouliguen Un de batz sur mer et deux sur le pouliguen.Je vous laisse juge.Pour le prochain conseil nous mettrons notre tablier d'écolier et amènerons un bonnet d'âne .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter