Le Pouliguen Infos

Conseil municipal : la maison médicale près de la gare

Modification du plan d’occupation des sols, maison de santé pluridisciplinaire et sapeurs-pompiers. Trois sujets qui ont intéressé les élus pouliguennais au conseil municipal de novembre.

La première délibération, sur la modification du plan d’occupation des sols (POS) de la plaine de Cramphore, déjà évoquée au précédent conseil municipal (http://www.lepouliguen-infos.net/l-urbanisme-passionne-les-elus-23-43-597.html), n’a pas manqué de ressusciter le débat. Le premier à parler est Norbert Samama, élu d’opposition, « nous proposons d’introduire dans la délibération que cette procédure est motivée par le projet de boulodrome pour que ce soit clair pour tout le monde et préciser que les dépenses vont être rattachées à ce projet ». Une précaution inutile pour le maire, Yves Lainé, qui estime que « tout le monde connaît la destination de cet espace ». Valérie Ganthier, élue de la majorité, tient à mettre les points sur les « i » : « je ne vois pas l’intérêt d’affilier la délibération à un seul projet alors que le terrain a plusieurs finalités ». Christian Canonne, élu d’opposition, confirme garder sa position. Pour lui, adapter la réglementation après avoir lancé le projet, c’est faire les choses à l’envers. « Chaque Pouliguennais doit se soumettre au règlement ; la commune c’est la même chose ». La délibération a finalement été votée avec 11 abstentions.
 

Sapeurs-pompiers

La délibération n°6 concerne une subvention exceptionnelle de 400€ attribuée à l’école de jeunes sapeurs-pompiers de la côte d’amour pour participer aux frais de la venue d’une délégation de sapeurs-pompiers de Kisslegg. Une délibération somme toute assez classique. Sauf qu’Isabelle Penot-Leroi et Jean-Claude Letournel, élus d’opposition et membres de l’amicale des sapeurs-pompiers, arguent qu’il s’agit des frais de départ en retraite du capitaine Alain Bertin. « 13 000 € ça nous reste au travers de la gorge », s’exclame Jean-Claude Letournel. « Je m’abstiens, car je ne cautionne pas les dérives », renchérit Isabelle Penot-Leroi.

La maison de santé pluridisciplinaire

Le projet est en marche et la maison de santé pluridisciplinaire devrait voir le jour place de la gare. Elle va regrouper des généralistes, des infirmières et un kinésithérapeute. Pour Norbert Samama, « le titre nous paraît erroné, rester à celui de cabinet médical nous semblait plus juste. Quid de la mise en valeur de l’entrée de ville ? Quid de l’alignement du bâtiment ? Quid de l’étude d’opportunité ? Nous proposons un projet de délibération amendant celui-ci : une étude d’opportunité pour proposer un projet pertinent, étude d’opportunité du bâtiment et ses possibilités ». Il s’est arrêté sous les rires de la majorité et l’exclamation du maire « avec vous la maison médicale ne verra pas le jour ! Gardez votre délibération et votre planning, ça n’a pas d’intérêt ». Quant à Christian Canonne, il s’est dit très heureux de la localisation de la maison de santé pluridisciplinaire dans la ZAC. Même si « nous aurions souhaité avoir une vision plus globale et un dialogue dès le début du projet ».
 

Auteur : AP | 28/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « 68 nouveaux arbres au Pouliguen »
Article suivant : « Le Pouliguen berges et digues »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter