Le Pouliguen Infos

Conseil Municipal PADD des enjeux forts pour l’avenir du Pouliguen

Entre perte de population, vieillissement, plus de jeunes ménages à s’installer au Pouliguen, faiblesse de construction des logements sociaux, le PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) est censé répondre à ces questions pour les futures années.

L’ambiance était plus sereine que d’habitude au Conseil du Pouliguen, voire par moments extrêmement ennuyeuse, sur un dossier qui précède le PLU et qui engagera la commune sur les prochaines années. Après avoir posé le diagnostic urbain et environnemental, le PADD a défini quatre axes fédérateurs pour Le Pouliguen.
 

1 - Assurer le développement communal par l’accueil d’une population diversifiée

Afin d’éviter une perte accrue de population, la Commune souhaite développer une production annuelle de 25 logements sur la durée de vie du PLU soit jusqu’en 2025.
Sous réserve de la stabilisation des résidences secondaires, cette production de logements permettrait d’avoir 100 à 350 nouveaux résidents d’ici 2025. Le PADD prévoit d’assurer une offre de logements diversifiée pour des publics spécifiques : personnes âgées et jeunes actifs. Ces logements seraient implantés en centre-ville à proximité des commerces. Il prévoit aussi d’assurer une offre en petits logements et en logements sociaux pour environ 30 %. Ces différentes actions devraient permettre de rééquilibrer la proportion de résidences principales et secondaires. Parmi les recommandations majeures du cabinet Citadia en charge du dossier on notera l’urbanisation des espaces non construits entourées de parcelles bâties (appelées dents creuses) et à proximité des commerces. Un pôle habitat pourrait être créé à l’est de LIDL sous condition que l’altimétrie le permette. Des formes urbaines de constructions plus diversifiées et moins consommatrices d’espace seront également proposées. Enfin le PADD encouragera l’éco-construction, l’éco-réhabilitation et la maîtrise de l’énergie.

Les conseillers visiblement intéressés posèrent plusieurs questions.
Daniel Pihour : «quelles solutions envisagez-vous pour qu’un logement résidence principale ne devienne pas résidence secondaire ? »
Quant à Norbert Samama il aurait aimé que « soient présentés plusieurs scénarios pour pouvoir réfléchir ». Le conseiller n'est pas avare de questions, il finira par avouer pour ne pas prendre trop de temps « je vous adresserai mes questions par écrit. »
Elisabeth Loday se demanda si le PADD était « En adéquation avec les finances de la Commune ».

2 - Renforcer l’activité économique locale par une fréquentation touristique à l’année

Afin d’essayer de maintenir l’accueil des jeunes actifs et soutenir la création d’emploi le PADD prévoit de conforter l’activité artisanale au travers la requalification et la poursuite de l’aménagement de la zone du Poull’go. Une extension de l’activité étant d’ailleurs prévue sur la commune de Batz-sur-mer. Le PADD recommande de soutenir l’activité touristique par le réaménagement des quais, la préservation et le renforcement de la plage du Nau, la création de liaisons douces entre le centre-ville et la pointe de Penchâteau. Le secteur hôtelier étant en perte de vitesse à cause de plusieurs fermetures il conviendrait de renforcer l’offre hôtelière actuelle. Le maintien de la pêche dans le port, le soutien de l’activité commerciale du centre-ville, par la mise en œuvre de rez-de-chaussée commerciaux lors d’opérations d’habitat.
 

3 - Organisation de connexions entre les différents quartiers pour une gestion optimisée des flux

Cela passera par la poursuite de la mise en sens unique du quai Jules Sandeau en été. Peu identifiée la rue de Kerdun deviendra une voie secondaire comme l’avenue de l’Océan. Création d’un double itinéraire de contournement du centre-ville pour les touristes et des solutions de stationnement en périphérie. Le projet prévoit également de favoriser l’intermodalité à la gare entre les trains, les cars, les voitures, les vélos. Une aire de covoiturage sera mise en place. Le développement des déplacements alternatifs à la voiture sera privilégié.
Enfin les entrées de ville seront traitées de manière qualitative.

4 - Garantir le cadre de vie, valoriser le patrimoine communal en respectant l’environnement.

Ce chapitre vise à renforcer la qualité des écosystèmes et les continuités écologiques. Il fixe la protection des espaces naturels remarquables la préservation de la qualité des eaux du littoral par la gestion des eaux pluviales. Le PADD veut prendre en compte les enjeux paysagers et prévoit ente autre un traitement paysager particulier pour l’avenue de l’Atlantique. Il recommande de préserver et valoriser la « nature en ville »
Enfin anticiper et protéger la population des risques d’inondation.

Le PADD est une démarche essentielle de transformation du Pouliguen pour les 10 prochaines années. Si les réalisations suivent, Le Pouliguen sera transformé, et aura ainsi une meilleure attractivité. Le maire du Pouliguen s’attaque ici à un gros chantier, une initiative qu’il faut souligner et que ne manqueront pas d’encourager les acteurs économiques locaux.
 

Auteur : JBR | 04/07/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Du gaz au conseil municipal »
Article suivant : « Christian Canonne tire à boulets rouges »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter