Le Pouliguen Infos

Course hors stade : Berthomé et Legoff lauréats au Pouliguen

On l’avait nommée lors de sa création la course « zig-zag » pour faire référence à ses nombreux virages. Elle devint la course « aux 100 virages ». Ce dimanche, elle a battu tous les records. On pourrait presque l’appeler dorénavant la course aux « 100 visages ».
- 724 coureurs étaient au départ
- 724 coureurs étaient au départ

Il y avait de tout en termes de déguisements à la Corrida du Pouliguen. Les Pères Noël, bien sûr, mais aussi des clowns, des Chats bottés, des infirmières, des chirurgiens dans leurs blouses, des bagnards…La Corrida du Pouliguen est non seulement la plus originale disputée dans l’ouest du département, mais c’est aussi un spectacle bigarré, une course festive où, seuls devant, ceux qui peuvent la remporter se voient un peu contraints de ne pas jouer le jeu. Normal.
Cette édition 2013 disputée en cet avant-dernier week-end de l’année restera exceptionnelle. D’abord, elle fut très ouverte avec, dans aucune des deux courses conjuguées en une, la féminine et la masculine sur 9,700 km, quelqu’un qui dominait vraiment sur le papier. Stéphanie Briand n’était pas là, Johan Fouasson non plus chez les messieurs ce qui laissait la porte ouverte à Mélanie Vaillant, la Nazairienne, pour un 3e succès consécutif, où au jeune nantais, Gildas Bocquero, pour obtenir un triomphe de prestige. Seulement, ce fut, on l’a dit, très ouvert, et les pronostics furent mis à mal.

724 participants

- Petite tape amicale du président du TCA, Frédéric Dounont, au vainqueur à l’arrivée.
- Petite tape amicale du président du TCA, Frédéric Dounont, au vainqueur à l’arrivée.

Ce fut aussi l’édition bénie des dieux météos. Alors que les grains s’étaient abattus sur Le Pouliguen comme partout ailleurs dans la Presqu’île, quand le départ fut donné, il le fut sous un ciel qui recommençait à redevenir limpide. Bien sûr, il restait Éole qui permettait au speaker guérandais de service, après avoir pesté contre…vents et marées, de découvrir que tout fonctionnait finalement fort bien et que sa voix arrosait l’ensemble du parcours.
Il y eut aussi un record. 724 participants. Frédéric Dounont, le patron de l’organisation du Triathlon Côte d’Amour, va devoir revoir sa copie. On ne peut plus bloquer la Corrida de Noël à 600 et quelques poussières. En 2014, elle aura 10 ans. 10 ans comme 1000 participants. Et pourquoi pas ? Il faudra juste trouver un peu plus d’huîtres pour récompenser tous ceux qui sont venus, pour vaincre, pour participer, pour s’amuser en famille.
Bien sûr, il y eut une course. Christian Berthomé, un des meilleurs vétérans des Pays de la Loire, a piégé son cadet, le Nantais Gildas Bocqueho. En vieux baroudeur. « Cela n’a pas été simple. Nous étions un groupe de quatre et ils m’ont laissé mener. J’ai dû mettre le paquet. J’ai lâché Bocqueho au niveau du manège. Je pense que c’est l’expérience qui a fait la différence. De toute façon, je le connaissais puisque nous avons le même entraîneur », dira le sociétaire de l’ASPTT Nantes qui va pouvoir se consacrer dorénavant au cross. Il a parcouru les 9,700 km en 32’’59 soit 11 secondes d’avance sur son suivant.
Chez les féminines, Mélanie Legoff (Côte de Jade AC) a, en 37’’34, pris la mesure de la Nazairienne Mélanie Vaillant (37’’52). « J’ai couru à mon rythme. Le vent, à certains moments, était très gênant. Il y a aussi des relances permanentes. Mais c’est une course hypersympa car on est encouragé tout le long ».
On retiendra, au palmarès, la 3e place chez les messieurs de Ludovic Papillie de l’ASUL Lyonnais Bron, comme quoi on vient de très loin participer à cette épreuve. David Bernier (ESCO 44 Saint-Nazaire) a terminé à la 4e place, Tony Baudinet (ESCO 44) à la 6e devant un coureur de Saint-Lô, Thomas Watel (ESCO 44) à la 9e, Gaëtan Picaud (PGAC Guérande), 10e.
 

Mélanie Vaillant n’a pas pu réaliser la passe de trois consécutive
Mélanie Vaillant n’a pas pu réaliser la passe de trois consécutive
Auteur : P.M. | 22/12/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Ça va surfer pour les jeunes au printemps et cet été ! »
Article suivant : « Athlétisme : La course aux 100 virages retrouve Le Pouliguen »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter