Le Pouliguen Infos

Développement durable : des ateliers pour l’avenir

Jeudi s'ouvraient les premiers ateliers pour le développement durable dans le tourisme. Des professionnels déjà engagés ou désirant s’améliorer y ont participé.
Gilles Cibert, directeur de l’hôtel La Pérouse à Nantes, est intervenu sur les efforts faits au sein de son hôtel pour diminuer les consommations.
Gilles Cibert, directeur de l’hôtel La Pérouse à Nantes, est intervenu sur les efforts faits au sein de son hôtel pour diminuer les consommations.

Tourisme et développement durable. Voilà deux concepts qu’on a du mal à imaginer ensemble. Et pourtant le Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement (CPIE) Loire Océane a lancé la tendance hier en organisant les premiers Ateliers Tourisme Durable. « Notre objectif est de faire un état des lieux de ce qui se fait et organiser des ateliers pour aider à progresser », commence Claire Yerlès, chargée de mission à la CPEI.

Les professionnels qui ont participé à la journée viennent de secteurs d'activité très divers tels que loisirs, restauration, banques, associations, Et de toute la région car si les ateliers visent en priorité les destinations entre La Baule et la presqu’île de Guérande, les touristes vont aussi bouger dans les environs et découvrir d’autres lieux comme le parc de Brière. « Les ateliers s’inscrivent dans un projet global : inventorier les actions écologiques et les valoriser auprès des touristes », ajoute Claire Yerlès.

Ces ateliers sont organisés par la CPIE Loire Océane, mais présentés par des professionnels impliqués comme le parc de Brière ou encore le directeur de l’hôtel La Pérouse à Nantes. L’initiative plaît et les acteurs prennent part aux ateliers avec bonne humeur. « Si nous sommes ici c’est pour découvrir tout ce qui peut aider nos clients à faire des économies d’énergie. Nous voulons montrer que nous sommes efficaces au niveau énergétique pour tous, qu’ils soient particuliers ou professionnels », explique un employé d’EDF.

David Bréhon, de Climat Mundi, a parlé du bilan carbone.
David Bréhon, de Climat Mundi, a parlé du bilan carbone.
Auteur : AP | 04/02/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Tourisme, c'est net à l'Office, plus de contacts »
Article suivant : « Céoù : expérience réussie au Pouliguen »

Vos commentaires

#1 - Le 06 février 2011 à 19h39 par jules, Pouliguen
Je trouve que c'est une bonne initiative que les professionnels se mettent à faire un peu plus attention à leur consommation d'énergie. Quand on voit des enseignes ou des halls d'hôtels qui restent allumés toute la nuit même en pleins hiver on se doutent qu'ils n'y à pas que sur ce détail qu'ils ne font pas attention. Messieurs faites donc bien attention à ce qu'on vous explique et mettez le en pratique tout le monde se portera mieux. Bravo pour l'effort et bravo à la CPIE Loire Océane.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter