Le Pouliguen Infos

GLPA souhaite une information sur les Korrigans

Quel avenir pour le site des Korrigans ? La question a été plusieurs fois posée au cours des conseils municipaux. Le groupe Le Pouliguen autrement (GLPA) mené par Norbert Samama a écrit au maire pour être associé aux recherches de pistes, réclamant « de la transparence » et rappelant sa proposition.

« En conseil municipal du 27 avril 2015, vous nous aviez précisé que vous prendriez contact avec les groupes d’opposition aux fins de nous consulter concernant l'avenir du centre des Korrigans. À ce jour, mardi 26 mai, il n’y a eu aucune prise de contact. Aucune suite n’a été donnée à votre annonce en conseil » commence l'opposition Samama dans  un courrier à Yves Lainé.
Par ailleurs celle-ci dit avoir  eu connaissance d'une consultation de promoteurs. « Certains ont déjà remis une offre et d'autres sont sur le point de le faire ».

« Inviter les groupes d’opposition à concerter sur le devenir d’un site, est une chose. Le faire dans des conditions telles que nous ne sachions rien des tractations en cours, ni du cahier des charges de consultation, en est une autre. Cela laisse penser que votre déclaration en conseil n'était qu'un simple effet d'annonce à l'attention du public ».
 
« Vous comprendrez que nous ne souhaitons pas être mis devant le fait accompli dans ce dossier » rappelant que cela a déjà été le cas par le passé.
« Dès lors, par défaut de transparence sur les tractations et les conditions de la consultation en cours concernant le site des Korrigans, et par défaut de concertation réelle, nous vous précisons notre position et notre première proposition :
- définir en conseil municipal le cahier des charges de consultation fixant la destination du site et le montage foncier imposé, après une information précise d'un état des contacts et tractations déjà initiées, et, un débat public ouvert,
- lancer une consultation ouverte et publique de preneurs potentiels à partir du cahier des charges de consultation entériné par le conseil municipal ».
 

« Ce site est trop important pour notre commune pour ne pas insister sur l'importance de la transparence, de la concertation ouverte à tous et sur le débat public » conclut le groupe.
L'autre opposition avait - sur sur ce dossier, comme sur celui de Westotel - fait part de positions très claires lors de conseils municipaux et de sa préoccupation sur l'état des bâtiments,  soulignant que la Commune avait vendu « des bijoux de famille »
http://www.lepouliguen-infos.net/l-opposition-canonne-s-inquiete-de-l-avenir-des-korrigans-23-43-793.html. Interrogé Christian Canonne n'a pas encore répondu à nos questions.

03/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « 20 « Sherifs de la mer » sur la plage »
Article suivant : « Ratios : entre apparence, transparence et prudence »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter