Le Pouliguen Infos

L'opposition Canonne s'inquiète de l'avenir des Korrigans

Le sujet principal de saison était le débat d'orientation budgétaire ce lundi soir au Pouliguen.

Le conseil s'est ouvert après un hommage à René Chotard, ancien maire du Pouliguen.

Les dotations sont en baisse environ 200 k€, la Commune cherche des économies. « On vise 130 k€ mais on ne pourra pas faire cela tout les ans » a expliqué l'adjoint aux finances avec réalisme.
Côté subventions il a rassuré, il n'y pas de diminution des subventions prévue pour les associations.
La vente du terrain pour le grand hôtel n'a pas été portée dans les prévisions « parce qu'elle n'est pas certaine », cette somme importante de plus 1,5 M€ sera pour l'instant, empruntée.
L'opposition Samama aurait préféré qu'elle figure, en recettes mais aussi en dépenses puisque la mairie aura des investissements d'aménagement à effectuer dans le cas de cette réalisation.
Elle remarque que le résultat de fonctionnement passe de 1 667 k€ en 2015 à 693 k€ en 2020. Et pour elle l'économie de 130k€ « est insuffisante ».

Les Korrigans

La majorité vise à revenir, à la fin de son mandat, à une dette ne dépassant pas cette qui existait quand elle est arrivée en 2008. Christian Canonne a souligné qu'entre-temps la Ville aura vendu un certain nombre de « bijoux de famille » et que donc « le compte n'y est pas ! ».

Il a interrogé le maire au sujet du devenir des Korrigans, « c'est le jour ou jamais ! » mais n'a pas obtenu de réponse sinon que  le sujet est à l'étude, et il faudra en faire ce que la « Commune pourra supporter ». Le conseiller d'opposition s'inquiète du défaut d'entretien qui pourrait conduire la municipalité à « brader au privé» la colonie de vacances. « Trois hivers que les bâtiments se dégradent et ce n'est même pas évoqué en terme de dépenses ! ». Le maire indique que son sentiment n'est pas que la majorité « brade » et rappelle que dans quelques années la Commune disposera de 18 appartements.
Concernant les investissements la Commune prévoit une année forte  avec plus de 3 millions et moins les années suivantes, ce qui ramènera la moyenne à 2,3 M€ , « comme pour le mandat précédant ».

Les impôts

Les impôts n'augmenteront pas pour ce qui concerne les taux communaux. Mais suite au dernier conseil communautaire, Christian Canonne pose la question de l'augmentation des impôts par Cap Atlantique et interpelle le maire directement « voterez-vous cette augmentation ? », précisant que lui votera contre. Yves Lainé qui n'est pas intervenu sur le sujet au conseil de Cap Atlantique - contrairement à plusieurs maires -  n'a pas donné de réponse, prétextant que « pour l'instant, il n'y a pas de délibération proposée ».

Renoncer à certains investissements

L'opposition Samama trouve qu'il serait  intéressant de comparer les DOB et de reconsidérer les investissements en fonction des réalisations. Sur cette section, elle remarque une chute du fonds de roulement de la commune  de 2939 k€ en 2015 à 1 067 k€ en 2020, « sans pour autant avoir investi dans des projets porteurs pour la commune ». S'inquiétant des « recettes qui baissent et des dépenses qui augmentent » elle souhaiterait des documents plus détaillés pour mieux anticiper les années à venir. Elle s'interroge sur l'opportunité de réfléchir à des investissements importants tels que le boulodrome (550 k€) quelle qualifie « d'investissement de luxe », l'orgue et son chauffage (640 k€) ou le parking de la gare (447 k€). Le maire rappelle que pour l'orgue le vote avait été unanime « à une ou deux voix près ».
Le groupe Samama préfèrerait une politique du logement plus active pour attirer les jeunes ménages, il craint la mise sous tutelle de la commune pour son droit de préemption dans le cadre de la loi SRU.
Pour lui diminuer les aides culturelles (Poulifolies, ou festivals) « n'est pas la meilleure piste ».



 

Auteur : LY | 24/02/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Les cabines reviennent sur la plage du Nau »
Article suivant : « Grandes marées les 20 et 21 février »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter