Le Pouliguen Infos

L’urbanisme passionne les élus

Deux délibérations ont suscité le débat jeudi soir au Pouliguen : la demande de classement de la commune en station classée de tourisme et la modification du plan d’occupation des sols pour la plaine de Cramphore.

Autant le dire tout de suite, ce n’est pas la demande de classement du Pouliguen en tant que station classée qui est à l’origine d’une heure de débat. La délibération explique que pour devenir station de tourisme, la commune doit avoir une politique active d’accueil, d’information et de promotion touristique pour mettre en valeur son territoire. Ça implique l’hébergement, l’accessibilité, la circulation, les équipements commerciaux, une politique d’urbanisme, d’environnement, d’embellissement et de promotion touristique. Jusque-là pas de problème. Sauf que le dossier monté mentionne un projet de création d’hôtel, sous une enseigne faisant partie d’une chaîne hôtelière intégrée de 80 chambres sur les parcelles cadastrées n°423 et 424. Il est aussi précisé que plusieurs rencontres ont eu lieu entre la commune et les représentants de la chaîne et que le projet devrait voir le jour en 2013.
Dès le début de la séance, le maire a proposé par oral des changements de cette partie. Christian Canonne, de l’opposition est le premier à réagir : « Il est noté qu’un hôtel est prévu sur la même parcelle que celle du cabinet médical. En commission, vous nous aviez dit ne pas les avoir rencontrés alors qu’il est ici fait mention de rencontres… Y a-t-il un projet d’ensemble entre l’hôtel et le cabinet médical ? Y a-t-il eu des négociations pour l’hôtel ? Car je n’imagine pas qu’ils fassent un projet de construction sans avoir de tarif ». Yves Lainé, répond, « nous avons des contacts, mais il n’y a rien d’arrêté : ni prix, ni plan. Nous avons eu des rencontres. Le but est d’essayer d’être classé en commune touristique, ces contacts sont normaux. C’est un argument qui peut avoir un rôle dans le dossier ». Une explication qui ne satisfait pas Christian Canonne qui s’étonne d’avoir entendu l’inverse en commission d’urbanisme. « Le classement on le veut tous, mais je ne veux pas voter quelque chose de faux ! Nous avons un ras-le-bol complet des modifications de dernière minute. Je ne suis pas d’accord pour qu’on modifie en séance des textes que nous n’avons pas ».
Norbert Samama, élu d’opposition propose alors de mettre la délibération en suspens le temps de refaire des photocopies. Le maire a refusé et a proposé le vote de la délibération en l’état. Vote à l’unanimité.
 

Modification du plan d’occupation des sols (POS)

Il est proposé de modifier le zonage de la Plaine de Cramphore de UCb (UC correspond aux zones résidentielles) à ULs qui concerne actuellement le plateau de sports et de loisirs du complexe sportif Félix Monville puisque les caractéristiques de deux sites seraient similaires. « Vous nous balancez cette modification pour faire oublier votre bévue. Dans le graphique, vous ajoutez à cette zone le collège Jules Verne. Et vous faites une erreur : la plaine de Cramphore est en zone UCa et non UCb. Il n’est pas normal que la municipalité puisse changer les règles quand elle a en besoin alors que les Pouliguennais se plient aux règles !», s’exclame Elisabeth Loday, élue de l’opposition. Le maire réplique immédiatement qu’il s’agit ici de l’intérêt général. Et Christian Canonne de noter que « Vous n’avez pas encore modifié le POS que vous avez attribué le marché, comme c’est indiqué dans vos décisions. Vous avez annoncé ne faire un boulodrome que s’il y a 50 % de subventions. Or vous faites voter une procédure qui est déjà engagée, vous donnez un marché sans nous le dire et sans vous soucier du plan de financement. Vous faites tout à l’envers ! » Philippe David, élu de la majorité, précise qu’il ne s’agit que de lancer une étude pour voir si le périmètre est le bon.
 

Questions diverses

Christian Canonne interroge la majorité sur le fondement des contrats : « à l’occasion d’un litige, j’ai vu le contrat de la personne et il n’a pas les mêmes fondements que ceux que vous nous avez fait voter. Pouvons-nous avoir plus d’informations ? » (Plus d’informations sur « la personne » ici : http://www.lepouliguen-infos.net/le-pouliguen-annick-gayou-regisseur-du-camping-municipal-remerciee-brutalement-25-52-596.html) Les services de la mairie vont vérifier les papier et transmettre une réponse.
Norbert Samama explique que lors du dernier conseil à propos du CPIE « J’avais demandé à ce concentre sur le maintien des emplois. Or ayant lu un article dans le bulletin municipal, ça ne semble pas aller dans ce sens ». Yves Lainé explique que l’article a été écrit en collaboration avec le CPIE. Dubitatif, Norbert Samama, souligne en avoir discuté avec Lionel Lemerle qui lui a précisé ne pas avoir donné son avis. Et Yves Lainé de conclure, « J’en ai discuté avec lui et il y a des témoins ! »
 

Auteur : AP | 26/10/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Le Pouliguen berges et digues »
Article suivant : « Réunion de quartier : le paradoxe »

Vos commentaires

#1 - Le 27 octobre 2012 à 12h42 par Samuel, Le Pouliguen
Il semblerait (et au vu de l'article précédent et d'autres affaires du genre, cela se confirme) que le Pouliguen se trouve de plus en plus fasse à un système se rapprochant d'une dictature ou d'un régime autoritaire où les consultations sont inexistantes, la transparence idem… Vivement les élections !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter