Le Pouliguen Infos

La Minoterie, dernier comité de quartier du Pouliguen

L’association de la Minoterie a dit au revoir à Robert Renier en tant que président. Pour sa dernière assemblée générale il a fait le point sur les derniers aménagements et ceux à réaliser.

L’association de la Minoterie, le seul comité de quartier du Pouliguen qui a résisté, a fait sa dernière réunion avec Robert Renier comme président. Dans l’association depuis une dizaine d’années, il a constaté la baisse d’intérêt des habitants pour l’association et a décidé de profiter de sa retraite en démissionnant de son poste de président et même de membre du conseil d’administration. Au cours des prochaines semaines, le conseil d’administration va élire un nouveau président.

Les améliorations de 2011

Robert Renier a commencé par remercier la mairie d’avoir reboisé le quartier dont une cinquantaine d’arbres étaient morts suite à l’inondation d’eau de mer. La pose d’un remblai par le SIVU dans les points bas du quartier a aussi beaucoup rassuré les habitants. Une affirmation qui n’est pas au goût de tout le monde : « ils ont pris des matériaux sur la digue alors qu’elle fait moins de 3,20 mètres et, parfois, ils ont ajouté de la fine. Ça ne va pas tenir. Le SIVU ne peut pas nous laisser comme ça ! », s’exclame un habitant dans la salle. Yves Lainé, maire du Pouliguen, précise que la construction va faire 3,80 m et convient que « la nature du travail peut-être améliorée, surtout pour la solidité ».
 

Les demandes

Petits, gros, dangereux ou de confort, pour les habitants de nombreux points sont à améliorer dans le quartier. Par exemple le nettoyage de clapets parce que l’eau ne s’écoule pas très bien ; celui des globes du passage piétonnier. Plusieurs feux de circulation posent problème : l’un n’est pas suffisamment lumineux et donc pas toujours très visible, un autre est trop court au vert. « Les gens venant de Guérande et passant par le quartier ont tendance à griller le feu rouge », soulignent les habitants.
À l’entrée du quartier, l’état du terrain Belin pose problème. La partie publique est bien entretenue, ce qui n’est pas le cas du terrain privé. « En principe on ne prend pas en charge le nettoyage des terrains privés sauf si c’est dangereux », répond Yves Lainé avant de s’engager à aller voir ce qu’il en est. Une habitante met en avant la dangerosité d’un passage du parcours de santé, très proche de la côte : « si un enfant arrive trop vite en vélo, il risque de tomber dans la mer ». Et de proposer de redécaler le chemin ou, plus simplement, de poser une rambarde de sécurité.
Un autre habitant souligne qu’un ralentisseur devant la déchetterie serait bien nécessaire. « C’est dangereux quand on vient de la rue de la Bôle, on ne voit rien ! » Quelqu’un propose alors, comme c’est une rue à sens unique, de changer ce sens, l’autre côté étant moins exposé. Mais certains habitants y sont farouchement opposés. « Je vais voir ça avec la police municipale », tempère Yves Lainé.
 

Les activités pour 2012

Deux grosses activités sont organisées par l’association pour les cotisants. Le 7 avril, une course aux œufs dans le parc de Saint-Goustan pour les enfants et petits-enfants des habitants. « C’est une activité qui marche bien depuis deux/trois ans », se réjouit le président. Ensuite le 7 juillet, le concours de boules de la Minoterie, aussi au parc de Saint-Goustan. La participation est payante.

Auteur : AP | 17/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Loyer modéré pour l'association des Korrigans »
Article suivant : « Le conseil des sages du Pouliguen »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter