Le Pouliguen Infos

La Mouette Volley fait son nid dans la cour des grands

Depuis sept saisons et un long apprentissage au niveau régional, la Mouette Volley a su se hisser parmi les clubs sportifs les plus performants de la Presqu’île. Le fruit d’un travail sérieux effectué par le président, Marc Collana, et l’ensemble des dirigeants du club, soutenus par la municipalité, le secteur économique pouliguennais, et la population. Avec modestie et sans oublier ses valeurs basées sur l’esprit sportif et la famille, la Mouette a pris un envol remarqué en Nationale 3. Surprenant peut-être pour ses adversaires, mais pas étonnant pour Marc Collana et le club, récompensés par leur politique de formation et élite.

En obtenant une quatrième victoire, face à Quimper (3-1) à la salle de l’Atlantique, la Mouette Pouliguennaise occupe désormais la cinquième place du championnat de Nationale 3. Surtout, elle ne lâche rien face à ses adversaires directs pour le maintien, et creuse un écart conséquent. C’est de bon augure avant d’affronter les cadors, en toute sérénité, et pourquoi  pas accrocher un exploit ? La perspective du derby face au grand voisin du SNVBA en janvier s’annonce d’ores et déjà comme une belle fête du volley. Un constat s’impose : Le Pouliguen a très largement prouvé qu’il avait sa place en National, il a gagné des matches, il voit son « opération maintien » en bonne voie, et a gagné le respect de ses adversaires.
Mais la réussite des Pouliguennais n’est pas le fruit du hasard. C’est la conséquence d’un travail remarquablement mené par le conseil d’administration et son président, Marc Collana. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance de faire son trou à côté du basket et du football. « Cela fait sept ans que le club évolue. Notre objectif, c’était de rester en Régionale 1, mais nous avons été rétrogradés parce que nous manquions de jeunes. Nous avons donc décidé de concentrer nos efforts sur les jeunes, dans un premier temps, avec la création d’une école de volley », indique ce dernier.
Pour encadrer le développement du club, les dirigeants sont allés chercher Fabrice Kolsky du côté de Nantes Rezé, et Antoine Griveau, talentueux pointu de la réserve du SNVBA. L’expérience et la jeunesse, associée à un groupe qui se connaît très bien. « À la mi-saison, nous avons vu que nous pouvions monter en National. Se sont alors posées beaucoup de questions », se souvient le président. Marc Collana a alors provoqué une réunion avec la municipalité et l’OMS : « On leur a simplement présenté un budget et posé la question : Est-ce que vous nous soutenez ? ». Une démarche fructueuse puisque le club a reçu une première subvention de 11 000 euros et attend un réajustement en cours de saison. La montée assurée, la Mouette s’est renforcée avec le recrutement de Quentin Loyer à la passe, Yves Marie et Thomas Gendron. « Pour nous, c’était très important de garder les mêmes fondations qu’en Régionale et d’inclure nos jeunes. J’insiste beaucoup et reste vigilant pour que nos valeurs et l’esprit de famille soient toujours présents dans l’équipe », poursuit le président.
Le démarchage auprès des commerces et entreprises locales a été très bénéfique. « Nous avons été très bien reçus. Le volley est très apprécié par les gens au Pouliguen. Nos partenariats nous apportent 6 000 euros, sur un budget global de 28 000 euros », explique-t-il. Pour tous ceux qui ont associé leur image au club, c’est un bon plan et un pari réussi. D’abord, parce que la Mouette fait son possible pour les mettre en valeur et en faire la promotion. D’autre part, parce que le club est désormais sous les feux des projecteurs et occupe une place non-négligeable dans les pages sportives des grands quotidiens. Enfin, parce que la salle de l’Atlantique accueille à chaque match de championnat des supporters très fidèles et de plus en plus nombreux (près de 150 contre Quimper).

Maintenir le cap


Lors du dernier match à domicile face à Quimper, le staff technique de la Mouette s’est étoffé avec l’arrivée de Franck Rabat au coaching. « Claude Goujon s’occupe des entraînements et Fabrice Kolsky vient en soutien notamment pour les phases de jeu. Mais tous les deux sont indispensables sur le parquet ! Donc, nous avons fait appel à Franck, qui interviendra surtout à domicile », ajoute Marc Collana.
Le président revient sur un début de saison où il aurait pu douter : « Nos deux premiers matches ont été difficiles. À Rennes, on est passé à côté parce que les gars étaient trop stressés, et contre Léo Lagrange, l’équipe était également tendue. Franchement, je n’ai pas trop douté, mais ce n’est pas évident, on découvre le haut niveau. Le match contre Chantepie a été un vrai déclic. L’équipe s’est arrachée et a trouvé des ressources mentales pour gagner 3-2. Depuis, on est beaucoup mieux. Il nous faudrait encore deux belles victoires pour être tranquilles ». Le match de dimanche à Saint-Renan est une belle opportunité d’en engranger une. D’ailleurs, grâce à leur partenaire transporteur, les Pouliguennais invitent les supporters qui souhaiteraient venir les encourager à l’extérieur. « L’ambiance est vraiment dans le car avec les joueurs », ajoute Marc Collana.
Et comment ne pas évoquer la proximité avec le SNVBA : « C’est un grand club que j’allais souvent voir lorsqu’il jouait en Pro B. Dans notre championnat, ils ont une très belle équipe. J’espère que l’on ira là-bas décontracter, avec de nombreux supporters, et que ce sera une belle fête », conclut le président.

Auteur : YOANN DANIEL | 03/12/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Reprise victorieuse l’Espérance Mouette Basket à Pornic »
Article suivant : « Volley-ball : La Mouette bat La Roche 3-0 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter