Le Pouliguen Infos

La voirie et la circulation au centre des débats entre la municipalité et les habitants du secteur 2

Ce jeudi soir, à la salle des fêtes, le maire Yves Lainé, et quelques-uns de ses adjoints, donnaient rendez-vous aux habitants du secteur 2 qui couvre les zones du Parc d’Activité du Poull’Go, Courbertin et plages. Une soixantaine de personnes ont répondu à l’invitation. Un moment privilégié de la vie communale qui permet un dialogue courtois et des échanges constructifs. Yves Lainé a dressé un bilan des actions municipales, notamment pour les travaux. Mais comme souvent, ce sont les problèmes liés à la circulation qui ont occupé le devant de la scène.

Même s’il sait que c’est une occasion parfaite pour recevoir reproches et doléances, Yves Lainé n’a pas caché son plaisir à retrouver cette proximité avec ses administrés. « Cela nous permet de faire un point sur l’actualité de la commune, recevoir les remarques et suggestions, résoudre des problèmes liés à ce secteur », indique-t-il lors de son introduction.

Le maire a effectué un rapide bilan de la saison estivale. « On peut dire qu’il n’est pas mauvais d’autant que l’Office de Tourisme a connu une fréquentation en hausse de 17 % et que le site internet fonctionne bien. Nous avons essayé d’animer la ville de notre mieux et il faut remercier les organisateurs, bénévoles et services techniques qui ont participé au succès des différentes manifestations ». Le premier magistrat du Pouliguen a dressé la liste des rendez-vous phares de l’été : le feu d’artifice, la Fête Bretonne, les soirées du Bois qui ont réuni 800 personnes en moyenne, les mercredis musicaux initiés par l’ancienne municipalité, les concerts à la chapelle Sainte-Anne, les balades en mer avec la chaloupe sardinière, le coin lecture à la plage qui a séduit 3 000 personnes. Le maire a également souligné le bon essor sportif de la commune avec la voile et le volley.

Côté travaux, Yves Lainé se félicite de la rue de la Gare, « assez bien réussie à mon goût », et de la rue Coubertin, regrettant toutefois que le parking végétalisé ne soit pas encore assez utilisé. Le chantier des rues Joffre et Paul Lesage va débuter dès le mois d’octobre et s’achèvera en juin avec la réalisation de trottoirs et l’effacement des réseaux aériens. 18 logements «de grande qualité à loyers modérés » seront construits rue du Croisic. La rénovation des Halles commencera en septembre 2011. Le musée des Jeunes Artistes sera terminé en mai 2012. L’espace autour de la chapelle Sainte-Anne sera également mis en valeur. Enfin, les projets menés sur la ZAC des Portes Korriganes « sont ralentis à cause d’un recours administratif opéré par des associations environnementales ».

Des propositions entendues

Disciplinés et courtois, les habitants ont successivement pris la parole pour faire part de leurs problèmes :

  • Rue du Pré où il n’y a pas de trottoirs et la chaussée en mauvais état : « Je suis bien d’accord avec vous. Ça fait 15 ans que ça dure ! On le note, ce n’est pas contestable ».
  • Rue des charpentiers où les arbustes prennent de l’ampleur et de la hauteur. Ils réduisent la visibilité.
  • Revêtement rue Carnot et rue Rouzic : « Il y a beaucoup de rustines au Pouliguen. Il faut un projet d’enfouissement global du réseau avant de faire tout le revêtement à neuf ».
  • Route et trottoirs sur l’itinéraire de l’Avenue Foch à la chapelle Sainte-Anne, qualifié de « parcours du combattant » par une habitante : « C’est un projet d’ensemble qui est en cours d’étude. Il faut patienter encore un petit peu. En attendant, on peut effectuer un traitement provisoire ».
  • Vitesse Boulevard De Coubertin, rue de l’Océan, allée du Castouillet et quartier des Oiseaux : « Je ne suis pas très content à cause de la vitesse excessive et du bruit des deux roues ». « On va construire des ralentisseurs d’ici quelques semaines. J’aimerais bien que l’on mette des panneaux lumineux « Vous roulez à tant… » De plus, nos forces de polices sont équipées de radars mobiles. Ça devrait changer et j’espère que l’on entendra plus ce genre de remarques à l’avenir ».
  •  Un passage piéton à réaliser près des rues Foch et Verdun.

D’autres interventions ont interpelé les élus. Notamment celle d’une nouvelle résidente demandant à ce que la plage du Nau soit un peu plus égayée, en peignant notamment les cabines de plages. « Nous devons avoir l’ambition que ce soit sympa », ajoute-t-elle, soutenue par une bonne partie de l’assistance et notamment M. Jolivet. Ce dernier dénonce l’obstruction d’une association préservant la plage et refusant systématiquement tous les changements. Yves Lainé, lui aussi séduit par l’idée d’un vent de fraîcheur sur la plage, a indiqué qu’il ferait remonter ces remarques aux propriétaires. Quant à l’association mise en cause, il ajoute : « Elle est active, mais parfois nous réussissons à intervenir. Sinon, il n’y aurait plus de cabines de plages ».

Un débat est également intervenu sur la politique tarifaire de certaines associations sportives pour les inscriptions des enfants. La municipalité rappelle qu’elle n’a pas pouvoir dans ce domaine, qu’elle poursuit sa politique du pass mis en place par l’ancienne municipalité, et qu’elle assure la gratuité pour les scolaires.

Enfin, la soirée s’est achevée par le sujet de la nouvelle organisation de la collecte des déchets, avec le leitmotiv qui revient souvent dans les communes de Cap Atlantique : «La fréquence baisse, qu’en est-il de la taxe ? ». Évidemment, elle ne baissera pas, et plusieurs Pouliguennais se désespèrent du coût engendré par la communication de Cap Atlantique autour de cette réorganisation.

Les échanges se sont prolongés en toute cordialité autour du pot de l’amitié.

Auteur : Yoann Daniel | 01/10/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Quand la forme et la méthode prennent le pas sur le fond au Conseil Municipal »
Article suivant : « Un premier bilan estival positif dressé au pot de départ des saisonniers »

Vos commentaires

#1 - Le 06 octobre 2010 à 17h15 par yannick, Le Pouliguen
Ce genre de réunions sont importantes et nécessaires, je le reprécise suite à un commentaire sur un article de Batz sur Mer comme quoi il n'y a pas d'échange de ce type au Croisic. Il faut que nous gardions se contact avec notre mairie, espérons que nos serons encore plus nombreux la prochaine et que la mairie du Croisic va si mettre comme au Pouliguen ou à Batz sur Mer

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter