Le Pouliguen Infos

Le Pouliguen : Boulodrome : les oppositions tirent et pointent

Le conseil municipal s'était réuni pour étudier huit points dont celui du boulodrome. Le dossier fait polémique depuis plusieurs années. Le financement du projet a une nouvelle fois fait débat.
Régine Guillaume-Couedel, conseillère d'opposition au Pouliguen
Régine Guillaume-Couedel, conseillère d'opposition au Pouliguen

Ambiance glaciale ce lundi soir alors que l'assemblée était plutôt clairsemée autour de la table du conseil. Est-ce la guerre froide au Pouliguen ? Les prochaines séances le montreront mais à part Christian Canonne qui espérait une discussion en posant une série de questions, personne n'avait envie de parler, et encore moins de se parler, comme après une grosse dispute quand on a plus envie d'échanger.

Il fallut bien pourtant égrener les délibérations, une chance, elles n'étaient pas nombreuses. Décider de construire et de financer le nouveau boulodrome fit un peu  se desserrer les mâchoires.

La délibération fut présentée par Jacques d'Estève de Pradel qui expliqua que les études étant terminées et  il convenait de modifier les montant des aides demandées au départ et d'adopter un nouveau plan de financement.

Les chiffres

Le total s'élève à 571 576 €  dont 520 000 de travaux, 41 600 de maîtrise d'oeuvre et 9976 de contrôle technique et de coordination.
Les aides demandées 66 000 k€ au département, 97 248 en fonds de concours, 56 160 de la région, 16 000 de réserve parlementaire.
Soit à financer la part communale de 336 168 €.

Norbert Samama tire

Pour l'opposition de Norbert Samama il faut ajouter la valeur du terrain dans ce projet (estimée à 750 k€)  et il convient de s'interroger sur la pertinence d'un équipement « qui n'a pas fait l'objet d'analyse ni de concertations préalable » et qui « n'aura pas d'impact sur le développement économique du Pouliguen ». Valérie Ganthier sera proche du point d'ébullition quand elle rappelera que l'étude a bien été réalisée ainsi que la concertation avec les associations. L'opposant soulignera que les deux places de stationnement sont très insuffisantes et que les stationnement dans la rue risque de provoquer des nuisances dans le quartier, rappelant que le PLU stipule que les « équipements doivent prévoir un nombre adapté à la nature » et qu'il y a « deux poids deux mesures » selon qu'on est la Commune ou particulier. La majorité réplique que cette construction était un engagement de campagne et « qu'on n'est pas en centre ville et qu'il n'y a pas de difficulté pour stationner ».
Pour Hervé Hogommat, « on est entré dans une ère d'économie ». Jacques d'Estève de Pradel rétorquera « que les économies doivent se faire sur les frais de fonctionnement ».
Pour le groupe 4000 €/ licencié reste une grosse dépense sans retombées économiques pour la ville.

Christian Canonne pointe

Christian Canonne se félicite qu'il n'y ait pas de « mélange entre la culture et le sport » comme dans le projet précédent, rappelant qu'il faudrait aussi inclure dans le coût total le montant des études précedentes  « qui n'ont servi à rien » .Cependant « y-a-t-il un projet pour la salle de bridge ?  » . «Pour l'instant les joueurs de bridge restent où ils  sont, répond le maire, nous ne sommes qu'en début de mandat ».
L'élu s'interroge ce projet était-il une priorité ? Mais surtout il pointe les demandes d'aides et notamment ceux des contrats de territoires : « comme on a tout mis sur ce projet et qu'il est réduit par rapport aux premières s reporter, c'est juqu'en 2015  ?» L'inquiétude de Christian Canonne étant études, quel est le solde de l'enveloppe et sur quels projets peut-on leque ces financements attribuées soient perdus.
Pour Régine Guillaume-Coedel : « est-ce qu'on aurait pas pu faire moins cher » ?


La délibération sera votée avec 6 contre et 2 abstentions.




 

Auteur : LY | 28/10/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « Les élus des oppositions contestent les méthodes »
Article suivant : « Le conseil municipal des jeunes se renouvelle »

Vos commentaires

#1 - Le 30 octobre 2014 à 10h43 par SAM
Des actions de vieux pour une ville de vieux c'est lamentable.
C'est pas avec ce type de projet que l'on va rajeunir la population et encore moins arreter de perdre de la population
#2 - Le 31 octobre 2014 à 13h18 par Jeanne, Pouliguen
Mère de famille, je suis d'accord avec M.Samama et Mme Guillaume. Il y a tellement d'autres choses à faire pour le Pouliguen. On veut attirer des familles mais c'est pas un boulodrome qui va les faire venir. Un équipement aussi gros et aussi cher pour aussi peu de licenciés, c'est un peu du gâchis. Moi, je n'ai même pas vu cet engagement de campagne. Je croyais même que l'idée était abandonnée. En tout cas, il n'y avait pas le prix avec parce que cela m'aurait choquée. En plus, M.Canonne dit qu'on perd des financements. En ces temps culinaires, c'est la surprise du chef. Mais je me sens un peu la dinde !
#3 - Le 31 octobre 2014 à 16h19 par Jacques, Pouliguen
Vieux, pas vieux, jeune, moins jeune, peu importe. Je suis âgé et je ne souhaite pas ce boulodrome. SAM et M.Samama n’ont sûrement rien à voir mais je voudrai parler aux élus de droite s’ils lisent ce blog.
Un engagement électoral pour un boulodrome. Il y a un électorat à gagner. C'est la politique. Je comprends Yves.
Comme entrepreneur, lorsque l'on m'annonce que le total des travaux est de 624 000 € toutes taxes comprises, la promesse est lourde (mon voisin m’a donné la note du conseil – c’est 520 000 € hors taxes). TVA remboursée ou pas, je la compte. Si elle n'est pas remboursée par l’Etat, je la paye avec mes impôts locaux ; si elle est remboursée par l’Etat, je la paye avec mes impôts sur le revenu. Tous les jours, j'entends le mot économie, bonne gestion...A l'UMP, nos élus locaux sont de bons gestionnaires mais là, c'est quoi. Si chaque promesse fait 624 000€ pour 100 personnes, nous sommes 5 000, c’est la cessation de paiement immédiate.
L’entrepreneur vous dit qu’il ne comprend plus et qu’il est en colère.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter