Le Pouliguen Infos

Le « ras la baie de La Baule » de Letournel

Applaudi à la fin d’un récent conseil municipal pour son action, l’élu pouliguennais Jean-Claude Letournel poursuit son combat pour faire admettre que la baie de la Baule est un « appropriation indécente » faite à l’histoire de la baie du Pouliguen et qu’il faut rétablir la vérité.
« Je suis de plus en plus soutenu, donc de plus en plus motivé »

Sans refaire ici l’histoire de la baie et de l’historique du Pouliguen ; Jean-Claude Letournel tient à poursuivre un combat engagé depuis de nombreuses années. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’entrée, le 9 novembre dernier, de la baie dans un club très sélect des ‘world bays’ qui réunit les plus belles baies du monde sous la dénomination baie de la Baule. En tout, 34 sites sont répertoriés, citons la baie d’Halong au Vietnam mais, aussi les baies de Quiberon et du Mont-Saint-Michel. La Baule a milité plusieurs années pour entrer dans cette association internationale fondée en 1997 et dont le siège est à Vannes.
Ce qui a le don d’énerver Jean-Claude Letournel, c’est que la Baule s’est approprié ce titre « sans concertation ». « Il n’y en a que pour la Baule ; autrefois, même la plage Benoît s’appellait la grande plage du Pouliguen.  Sur quels critères le jury s’est-il appuyé, qui a-t-il rencontré, à qui a-t-il parlé, pris des renseignements sur la vraie nature du site, est-ce qu’on a fait naviguer ces personnes dans la baie, découvrir la pointe de Pen Château ? Personne n’a été interrogé ni au Pouliguen, ni à Pornichet .»
Jean-Claude Letournel a eu le déclic lorsqu’il était sapeur-pompier, sauveteur en mer : « Je conduisais le Zodiac et l’on apprenait à tracer sa route sur des cartes marines. Un jour en regardant de plus près la carte, je me suis rendu compte que la baie de la Baule, n’existait pas, c’était la baie du Pouliguen ».

En réponse à votre courrier

Cet été, la commune a fait «un effort» (photo), un panneau informatif placé près du poste de secours ; malgré tout, « Monsieur le Maire (Yves Lainé) est complètement indifférent à cette histoire, car, il ne veut pas froisser Yves Métaireau (le maire de La Baule) ».
« Je rencontre beaucoup d’anciens pouliguennais depuis que j’ai rendu publique mon action, ils me disent de ne rien lâcher ; ne baissez pas les bras » lui a affirmé Andrée  Rochefort, ancienne maire du Pouliguen.
Le port appartient historiquement au Pouliguen, les choses ont là aussi changé depuis la création du SIVU en charge de la gestion du port du Pouliguen et de La Baule : « Maintenant, il faut payer 15 € pour mettre un bateau à l’eau à chaque sortie ! ».
Dans cette démarche, Jean-Claude Letournel écrit à la presse, aux élus, reçoit des réponses polies (parfois) ou pas de réponse du tout (souvent, comme la conseillère régionale, maire de Batz, Danielle Rival).
Christophe Priou, le député de la circonscription a répondu en mars 2011 : « Plus qu’un accaparement de la baie, je pense qu’il s’agit d’une facilité usuelle de langage due à la position centrale de La Baule dans la baie. Cela n’enlève rien à la réalité géographique incontestable : il s’agit bien de la baie du Pouliguen, La Baule, Pornichet ». Ou l’art et la manière d’être d’accord sans l’être.
Quand à Jacques Auxiette, le président du conseil régional, il répond en avril 2011. « Le conseil régional n’est pas compétent dans ce domaine, et je vous invite à manifester vos revendications directement auprès des représentants de l’État ». Ce que l’on peut traduire par « j’ai d’autres chats à fouetter ».

La bourgeoise La Baule

Jean Claude Letournel
Jean Claude Letournel

Jean-Claude Letournel s’énerve dans sa fougue, lui qui se dit plutôt timide et réservé : « Que penseraient les riverains de la baie du Mont- Saint-Michel ou de Douarnenez si on avait changé le nom de leurs baies ? ».
Depuis le temps qu’il en parle, l’association devrait enfin voir le jour en 2012 ; «  J’ai commencé à lancer des appels, Bernard Pire, élu de la majorité (Au Pouliguen) est de ce combat. Je me battrai, je pense que l’on peut y arriver ».
Evidemment, concède-t-il « Les Français connaissent plus facilement la bourgeoise La Baule que le Pouliguen ; c’est tellement plus facile ; mais si on ne rétablit pas la vérité, notre commune ne sera jamais connue », CQFD.
« Je ne dis pas que la baie appartient uniquement au Pouliguen, mais aussi à La Baule et à Pornichet, mais, je veux qu’elle porte le nom du Pouliguen. L’on n’a pas à dire que c’est la baie de La Baule ».
« Je le répète, les vrais marins, les cartes marines, les sites officiels des villes de France, une majorité de Pouliguennais confirment : la baie porte le nom de baie du Pouliguen. Ce n’est pas parce que je veux faire du bruit, mais, j’aime ma ville. Le Pouliguen a une âme et un passé ; je dis que La Baule n’a pas à faire de l’ombre au Pouliguen ».
La structure pour la réhabilitation devrait s’appeler « l’association pour le port et la baie du Pouliguen ».

 

Extrait des statuts de l’association « club des plus belles baies du monde » ; Critères d’adhésion :

Seule une baie par mer pour un pays donné peut-être candidate et est considérée comme baie, selon la définition géographique, toute échancrure dans le littoral maritime ou océanique (baie, crique, calanque, delta, fjord, golfe, estuaire).

Est considérée comme baie candidate, toute baie ayant rempli complètement le dossier de candidature.

Est habilitée à soumettre sa candidature toute institution publique, collectivité locale ou association habilitée à représenter la baie candidate.

La baie postulante doit démontrer qu'elle possède des caractéristiques répondant à au moins deux critères UNESCO,  dans les domaines Bien culturel ou Bien naturel, tels que définis dans la charte des Plus belles Baies du Monde

Le bureau diligente une délégation  chargée de présenter un compte rendu écrit permettant d'apprécier si la baie candidate répond aux critères requis.

Les autres baies intronisées en novembre dernier sont :  Horta (Portugal), Roses (Espagne) Fort de France (Martinique)

Pratique :
Letournel.jean-claude@neuf.fr
www.world-bays.com
 

Auteur : JRC | 10/01/2012 | 3 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal : Face au « gros temps », il faut réduire la voilure »
Article suivant : « Conseil municipal : dialogues de sourds »

Vos commentaires

#1 - Le 20 janvier 2012 à 11h29 par rigolo
Il y en a qu'ont vraiment rien à gauler.
Que M. Letournel continue si ça l'amuse.
Cela ne modifiera pas la pyramide des âges du Pouliguen qui pose des questions bien plus alarmantes.
Qu'un secteur géographique comporte une locomotive contemporaine, c'est tant mieux et il faut en profiter.
Que la baie s'appelle géographiquement "du Pouliguen", c'est un fait. Qu'elle se partage sur trois communes situées géographiqument sur le coteau de Guérande en est un autre.
#2 - Le 03 février 2012 à 00h04 par LETOURNEL, Le Pouliguen
Mrs RIGOLO, vous ne me faite pas rire
du tout.Je ne m'amuse pas du tout,et de nombreux Pouliguennais(es) me soutiennent dans ce combat que je mène pour que l'on parle vrai,et que LA BAULE ne s'accapare pas des noms qui ne lui appartiennent pas.La baie depuis sa naissance et des siècles ainsi que le port ont toujours porté le nom du POULIGUEN.Quand à me dire que je n'ai rien d'autre à faire depuis l'âge de dix ans je suis investie dans les associations du POULIGUEN : musique cercle celtique chorale,26 ans sapeurs pompiers volontaire,conseiller subdélégué pendant sept ans,et toujours conseiller dans la minorité.A ce jour je suis trésorier le l'Amicale des sapeurs pompiers du POULIGUEN et secrétaire d'une association d'Ophelins de sapeurs pompiers dans la presqu'île.La pyramide des âges je sais ce que celà veut dire .Mes enfants sont jeunes .Ma maman a 89 neufs ans.Je donne autant de temps pour les uns comme pour les autres .Je ne sais pas dans quelle ville vous habitez,Moi je suis au POULIGUEN depuis l'âge de six mois et demi.Les sujets alarmants je les connais aussi .Les terrains et les maisons à vendres sont trop chères,nos enfants sont obligés de partir dans d'autres villes.Si vous avez la solution alors investissez-vous et trouvez la bonne formule.Quand à la locomotive contemporaine en parlant de La BAULE elle ne se contente qu'à faire de l'ombre au POULIGUEN pour se mettre un peu plus en valeur,et faire parler d'elle.Enfin apprennez à lire les cartes marines La baie ce n'ai pas géographique.Je n'ai jamais dit non plus qu'elle appartenait au pouliguen,mais qu'elle s'étendait sur le rivage face à Pornichet Le Pouliguen et La Baule.Apprenez aussi la véritable histoire du Pouliguen depuis sa naissance,vous serez très surpris,à moins que n'en avez rien à faire .Monsieur connaissez bien les personnes avant de les juger .Quand à votre langage ?
#3 - Le 06 mars 2012 à 10h03 par Pléau, OrlÉans - Le Pouliguen
Presse Océan lundi 05/03/2012
C’est déjà « la plus belle plage d’Europe » et La Baule le fait savoir dans sa communication touristique. Elle fait maintenant partie du « Club des plus belles baies du monde » et pourra s’en enorgueillir avec un logo qui peut rapporter gros. « Mais Le Pouliguen et Pornichet pourront-elles l’utiliser, alors que démarches et investissements ont été faits par La Baule ? ».

La question a été posée vendredi soir, en conseil municipal, par Gérard Denoyelle, élu d’opposition PS. Pour le maire Yves Métaireau, « il n’y a aucune difficulté à partager un site naturel. Cela peut s’autoriser par une convention ». Visiblement les deux communes voudraient bien leur part du gâteau, « d’ailleurs cette demande est plus forte côté ouest », en clair au Pouliguen. Reste le droit d’inscription, 4 400 € et le coût d’adhésion annuelle de 2 200 €, que là aussi, l’opposition voudrait « partager avec les deux voisines ». Prudence est mère de sûreté et Bruno Denis, conseiller municipal féru de droit, a mis en garde, « Non ! Nous ne devons pas partager les frais. Le montant des cotisations est faible et si jamais cela se passe mal avec eux, il nous faut garder toute la maîtrise ».

Et voilà, la messe est dite
La faim a fait sortir le loup du bois et les masques sont tombés
Dans un silence assourdissant, les édiles du Pouliguen n'ont pas bougé
L'usurpation d'identité est pourtant un délit correctionnel

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter