Le Pouliguen Infos
  • 2020

Les commerçants du Pouliguen sont en rogne, une pétition est lancée

En cause les travaux sur le quai. Le maire a l’air d’avoir oublié que son prédécesseur avait été battu sur le plan de circulation. Les commerçants furieux envisagent plusieurs actions.

Les travaux devaient se dérouler du 1er septembre 2017 au 30 juin 2018, sans précision sur le planning et l'organisation :

Cette période de 10 mois qui représente 2/3 du chiffre d'affaires annuel des commerces, aura de lourdes conséquences et mettra en péril l’existence même des établissements et le devenir de leurs salariés.

Après la baisse de 30% subie au cours des 3 derniers mois de travaux, la saison 2017 sera également perturbée par les élections, fragilisant encore l'activité.

Il est annoncé que le port va être fermé à la circulation :

Comment les commerces seront-ils accessibles aux clients et livreurs ?

Quel plan de circulation permettra aux riverains d'accéder à leurs logements et aux touristes de ne pas fuir notre localité ?

A la fin du mois de septembre, les éclairages publics seront démontés côté commerces. Quelle solution évitera le "noir" pendant tout l'hiver ?

Aucune communication n'ayant été réalisée lors de la 1ère phase malgré les promesses, comment seront informés les pouliguennais et touristes, tout au long de l'année ?

Lors de la dernière réunion organisée par la Ville, les commerçants attendaient de Monsieur LAINÉ des propositions d’aides financières. Le Président du Tribunal de Commerce de Saint Nazaire lui-même, une représentante du RSI et une autre de la CCI ont tenté d’expliquer à des chefs d’entreprises comment s’organiser pour gérer une éventuelle cessation de paiement voire un dépôt de bilan. Comment interpréter ce message pour le moins alarmant des représentants économiques locaux ?

"Pourquoi refuse t-il notre proposition de planning en deux phases de 5 mois, permettant de préserver chaque saison touristique du 1er avril au 30 octobre, plutôt qu'une seule opération de 10 mois ?"

L'architecte choisi par la ville (sans concertation) et le directeur municipal des travaux avaient certifié que la construction du muret de protection contre les inondations gérées par le SIVU et la requalification du port conduite par la ville ne pouvaient être simultanés … et les aléas font que c'est devenu possible ?

Les mois d'avril – mai – juin et septembre représentent 1/3 du chiffre d'affaires annuel.

Tant pour protéger leurs commerces que pour préserver les intérêts de leurs personnels, les membres de l'association A4P ont décidé de mener toutes actions permettant de minimiser les préjudices.

Le Thème de la pétition : Non au déclin du Pouliguen

Les commerçants affirment que les décisions sont prises sans aucune concertation.

"Le maire s’attaque aux commerces de proximité en fermant le port à la circulation au plus fort de la saison d’été." 

2150 personnes ont déjà signé. Pour signer la pétition cliquez ici

Auteur : NG | 04/05/2018 | 14 commentaires
Article précédent : « Le Pouliguen : commémore les 100 ans de l'Armistice »
Article suivant : « Prochaine inauguration du centre médico-social du Pouliguen »

Vos commentaires

#1 - Le 07 mai 2018 à 20h10 par Pyers, Nevers
Pauvres commerçants qui se plaignent la bouche pleine... Sans doute trop pauvres et trop pleutres pour aller voir ce que sont des commerces sinistrés dans certains coins de Picardie, de Saône et Loire, du Berry... dans d'authentiques régions sinistrées.
Seulement il faut du courage !
Alors, assez de jérémiades, un peu d'imagination et moins de mauvais esprit, messieurs les commerçants du Pouliguen qui attendez tout des autres. De temps en temps il faut se prendre par la main et ne pas tout attendre des autres.
#2 - Le 08 mai 2018 à 04h37 par socrate, AthÈne
Voilà pourquoi nos 3 petites communes côtières se meurent, elles sont dirigées par des élus qui une fois en poste s'autoproclament les référents de la science infuse. Dès lors, ils estiment qu'il n'est pas utile de prendre l'avis de leurs administrés pour leurs projets d'urbanisme, à minima ils organisent une petite réunion publique afin que paraisse dans la presse locale un bel article les mettant en valeur, mais en fait le projet est déjà arrêté et tout sera fait selon leur désidérata. Le plus souvent, le projet sera modifié au fur et à mesure suite à leurs erreurs, mais toujours sans en informer les administrés. L'omerta qui existe autour de l'incompétence des collectivités a aménager leur territoire est effarante. Les communes font dès fois appel à des maîtres d’œuvre qui n'ont jamais effectué un chantier équivalent, elles ne font pas d'enquête en visitant le site internet du maître d’œuvre, ou en se renseignant via des sites spécialisés, il arrive que le maître d’œuvre fait faillite avant la fin des travaux, mais bien sûr l'administré n'est jamais averti de tout cela. Il y a aussi l'incompétence des chefs de service chargés du suivi des chantiers, quand durant un chantier de TP vous avez le chef des services techniques qui vous prend de haut et vous affirme que le couvercle de buse ainsi que le tuyau d'aération font partie de votre fosse septique alors que vos êtes branché sur le tout à l'égout, vous comprenez rapidement pourquoi le chantier est un vrai bord.. Pourtant les communes ont des outils à leur disposition, comme les publications du CEREMA qui sont autant d'informations sur la manière de mettre au point un projet d'aménagement, elles peuvent aussi s'appuyer sur la fédération CINOV pour choisir au mieux les entreprises ayant répondu à leurs offres ou y demander des conseils. Mais quand on a jamais tenu plus de 3 jours une pelle ou une pioche entre ses mains, on sait pourtant toujours mieux que ceux qui les manient tous les jours.
#3 - Le 09 mai 2018 à 20h53 par Michèle BARRIE, Paris
Inadmissible
Encore des actions contre les voitures
Mais comment venir dans une charmante petite ville sans voiture
La solution est bien de ne plus venir
Dommage
#4 - Le 24 juin 2018 à 02h09 par Objectif 2020
La disparition du Commerce Local ou l'art de rendre service à la Grande Distribution...

Socrate, vous avez parfaitement résumer l'état des communes de la presqu'île.
Entre la démission du Maire de Guérande, les dérapages de celui de la Turballe, les parkings payants de celui de la Baule, les futures infrastructures pharaonique culturels du Croisic et enfin le mépris qu'à l'air d'avoir le Maire du Pouliguen vis-à-vis de ses commerçants, cela commence à faire beaucoup, voir trop !!!

A quand des élus dignes de ce nom en presqu'île ?
#5 - Le 27 juin 2018 à 08h27 par Lionel, Le Croisic
Une question ouverte :
Y a t'il une commune où cela ne se pas pas mal entre commerçants et le maire ?
Je pense que les commerçants s'efforcent toujours de présenter négativement les choses...

Cordialement
#6 - Le 02 juillet 2018 à 19h08 par LEROY
*5: A Pornichet cela se passe très bien entre les commerçants et la municipalité. Il y a de moins en moins de locaux vides avenue De Gaulle.
Un ancien chef d'entreprise comprend sans doute mieux les problèmes...
#7 - Le 04 juillet 2018 à 00h08 par Objectif 2020
Ravi d'entendre que dans d'autres communes, cela peut très bien se dérouler avec de la communication et d'envie de redynamiser sa commune.

Comme quoi, quand on veut, on peut.

Pour ma part, je pense que 2 périodes de 5 mois au lieu d'une seule de 10 mois pour les travaux aurait été plus judicieux afin de ne pas pénaliser les commerces et les touristes comme cela a été le cas.

Juste une question de logique.
Tout simplement.
#8 - Le 04 octobre 2018 à 09h42 par soleil, Le Pouliguen
Poste à la Mairie du Pouliguen, ***Modérateur***
En allant au service urbanisme de la mairie du Pouliguen, j’ai constaté que se trouvait une nouvelle venue. Il y a t-il eu une procédure d’embauche, poste à pouvoir en interne, diffusion annonce pôle emploi… A mon avis, Non.
Je voudrais exprimer mon coup de gueule, mon ras le bol, sur ces procédés un peu ***Modérateur***
Par ce que la Marie embauche par complaisance. Par ce que cette personne est l’épouse d’un salarié animateur sportif, nous pouvons le dire. Ne jugeons pas les compétences de cette personne, mais ancienne vendeuse, contrat aidé scolaire. A mon avis, il y a de meilleur candidat pour ce poste d’accueil secrétaire.
D’autres personnes compétentes ont le droit d’avoir accès à ce genre de recrutement.
Et pas toujours la femme de, le fils ou la fille de…
Faites que cela change. Vivement le gros remaniement très attendu de 2020 !!!
#9 - Le 22 juin 2019 à 16h34 par Chaudron, Le Pouliguen
Relisons avec beaucoup de plaisir les commentaires alarmistes de tous les ronchons et frustrés, qui nous annonçaient l'apocalypse commerciale au Pouliguen...

Les travaux ont été menés de main de maître, dans les temps, avec une gêne modérée pour l'immense majorité des commerçants si l'on en croit leurs bilans financiers (pour ceux qui les déposent).

L'été 2018 a été excellent en termes de résultats, avec une fréquentation sans précédent sur ce nouveau port, qui fait l'unanimité (petit clin d'œil également aux farouches opposants du petit muret...).

Désolé, Socrate ; l'esprit éclairé, ça n'est visiblement pas inné...
#10 - Le 31 juillet 2019 à 08h28 par Chaudron, Le Pouliguen
Soleil,

Vous devriez avoir honte de poster ce type de commentaire, avec sa dose de populisme, mépris et certainement vulgarité, considérant l'intervention visiblement nécessaire du modérateur.

Je ne sais pas quel "big bang" électoral vous appelez de vos vœux en 2020, mais bon courage au candidat de votre choix avec des supporters "motivés" comme vous l'êtes...
#11 - Le 11 août 2019 à 23h44 par socrate, AthÈne
# chaudron, sur le quai Jules Sandeau, de la « pharmacie du port » jusqu’à la boutique de vêtements « panic », j’ai comptabilisé 35 enseignes, j’ai soustrait les 4 enseignes d’agences immobilières et banque car je pense qu’elles n’ont pas été trop impactées par les travaux, reste donc 31 enseignes. J’ai ensuite utilisé les sites internet« infogreffe » et « société.com » pour connaître les bilans et résultats de ces enseignes : 6 n’ont pas déposé de compte, 2 sont fermées ou en fin de gérance, 11 n’ont pas été trouvées sur ces sites, 5 ne sont pas tenues de dépôt de compte, 5 ont déposé leurs comptes avec déclaration de confidentialité ou non révélable, 1 a un résultat en baisse entre 2017 et 2018 et 1 a un résultat en hausse entre 2016 et 2017. Aussi #chaudron, suite à ces informations, j’aimerais bien savoir comment vous pouvez prétendre que les travaux n’ont pas engendré de perte de bénéfices à ces enseignes !?……. A moins que vous soyez très proche de toutes les directions de ces enseignes pour qu’elles vous aient divulgué leurs résultats !!! De plus, la météo de l’été 2018 a été plutôt bonne, ce qui peut aussi influencer la fréquentation sur le quai, mais comme le précise un rapport de la mission d'information sur le Tourisme de l'Assemblée nationale, l'hexagone est la première destination touristique mondiale mais les recettes sont largement en-deçà de leur potentiel, comme quoi forte fréquentation n’est pas synonyme de forts bénéfices pour les commerces ! Vous estimez de plus que les travaux ont été réalisés de mains de maître, je ne partage pas votre conception de « Maître » au vu du résultat de l’aménagement. Le projet proposé par le groupe « le Pouliguen autrement », dont on peut voir deux vidéos virtuelles sur leur site internet, était plus proche du respect des recommandations et législations en matière « d’une voirie pour tous », que ne l’est le projet actuel, et je tiens à préciser que je n’habite pas le Pouliguen et qu’il n’y a pas de parti pris dans mes propos, juste de trouver agréable que des élus proposent autant d’informations pour permettre aux citoyens d’enrichir leur libre arbitre et par voie de conséquence d’enrichir la démocratie. La 1ère chose qui m’a choqué sur le projet actuel est que les terrasses soient restées côté route, manger et boire avec un peu de gaz d’échappement c’est pas l’idéal, de plus lorsque l’on se promène il faut faire attention aux employés des enseignes de restauration qui traversent pour servir les clients et vice versa. Il serait d’ailleurs intéressant de savoir ce qu’en pensent les employés à ce sujet !? De plus, il a été choisi de faire un trottoir qui longe tout le quai sans interruption (le projet du groupe « le Pouliguen autrement » aussi), mais la différence est qu’actuellement le revêtement n’est pas uniforme (celui du groupe si, mais cette représentation est peut-être aussi une facilité du graphiste !), seulement voilà, l’idée était bonne dès lors que l’on suive les recommandations du CEREMA, à savoir, faire un revêtement uniforme sur tout le cheminement du piéton, cela envoie un message fort aux autres usagers comme quoi le piéton est prioritaire et de plus cela lui procure une aisance de déplacement. Or on peut constater que le long des enseignes le revêtement est en larges pavés plats, mais à chaque débouché des rues transversales le revêtements est fait de plus petits pavés moins confortables aux roues des poussettes et autres. Cela envoie plutôt un message aux piétons (Certains PMR par ex.) qu’ils ne sont pas si prioritaire que ça et qu’ils doivent faire attention aux autres usagers transversaux, alors que ce n’est pas le véritable but de ce type d’aménagement. Sur le projet du groupe « le Pouliguen autrement » le revêtement est uniforme en incluant les traversées piétonnes, ce qui induit naturellement à comprendre que le piéton est prioritaire tout au long de son cheminement et bien entendu lorsqu’il traverse la chaussée (ce qui est la loi en France). Cependant, pour celles et ceux qui n’ont pas la mémoire courte (ou sinon regardez les images satellites de « Google Maps » de l’été 2018), lorsque l’aménagement a été finalisé, on pouvait voir une matérialisation des traversées piétonnes faite de 3 fines lignes blanches perpendiculaires au trottoir (très peu compréhensives et dissuasives pour les autres usagers !!!), cela a été modifié par la suite et on peut voir maintenant une traversée piétonne faite du même revêtement que le trottoir (sauf au niveau de la boutique « Panic »). Comme quoi #Chaudron, votre « les travaux ont été réalisés de main de maître », vous pouvez repasser !!! Et j’en rajoute une couche avec l’obligation pour les maîtres d’ouvrage de faire un itinéraire cyclable (article 20 de la loi LAURE) lors de tout réaménagement de voirie (même à 30 km/h), il n’y a aucun itinéraire de fait sur l’aménagement actuel, les logos « vélo » peints seuls sur le bitume sont irréguliers, le projet du groupe « le Pouliguen autrement » lui proposait un itinéraire cyclable, même si l’option de faire une double bande cyclable côté port me semble discutable, une bande cyclable de part et d’autre ou une CVCB aurait été préférable car cela facilite l’accès du cycliste aux rues transversales au quai. Donc là aussi #Chaudron, une « main de maître » respecte les lois en vigueur, cela s’appelle du professionnalisme. D’autant que j’ai remarqué que les places de stationnement côté port me semblent pas assez larges, ce qui fait que les véhicules un peu gros dépassent un peu sur la chaussée gênant le parcours des cyclistes. Quant au petit muret ! Je préfère l’option du groupe « le Pouliguen autrement » avec une séparation en verre (ou autre matière ?) le long du port, cela permet d’avoir un espace plus aéré, plus avenant et plus apaisant, en séparant par un muret l’espace dédié aux piétons de l’espace dédié aux véhicules, vous transmettez comme message à ces derniers que ce couloir leur est totalement dédié et qu’ils peuvent y faire de la vitesse, alors que lorsque vous vous déplacez virtuellement dans le projet proposé par « le Pouliguen autrement », votre regard de conducteur est tout de suite porté vers les piétons qui se déplacent librement, tellement librement que vous savez qu’ils vont traverser sans marquer d’arrêt ce qui vous oblige à être des plus vigilants. De plus, l’aspect visuel avec cette ligne de végétations et d’arbres le long des garde-corps en verre et les bancs en bois est des plus réussi et apporte beaucoup de chaleur là où le projet actuel est des plus froid. Je pense que la majorité actuelle aurait amplement pu s’attarder sur le projet proposé par le groupe d’opposition, étant donné qu’il est certainement le plus abouti en matière d’aisance d’usage, de respect des lois et règlements et de visuel, bravo aux personnes qui ont réalisé ce projet virtuel ! ça change des nombreux aménagements de voirie inadaptés que l’on peut voir sur nos 3 communes côtières. Pour conclure #chaudron, je suis d’accord avec vous sur un point, l’esprit éclairé n’est en effet pas inné, il s’acquière par le travail, l’écoute, l’observation, la remise en question, l’ouverture d’esprit et un apprentissage de tous les jours, tout ce qui ne ressort pas de votre commentaire !
#12 - Le 25 août 2019 à 19h09 par chaudron
Socrate,

Vous précisez que vous n'habitez pas au Pouliguen, mais vous êtes capable de :

(1) dénombrer tous les commerces du port (j'habite pourtant au Pouliguen, à l'année, et me promène fréquemment sur le port, mais je crains d'en oublier un ou deux au passage si l'envie de les citer me prenait...);

(2) répéter (par chœur et dans les détails, allant jusqu'à la taille des places de parking...) tout l'argumentaire LPA sur le bénéfice qu'aurait eu la ville à mettre en œuvre ce projet plutôt que celui réalisé.

A votre lecture, toute ressemblance avec une personne (nantaise) prochainement candidate aux élections municipales serait vraiment très fortuite.

En synthèse, les commerçants ont survécu à cette terrible épreuve que leur a imposée la mairie ; pire, ils sont ravis de bénéficier d'une rénovation réussie, malgré vos efforts pour persuader les (é)lecteurs du contraire.

En synthèse, les touristes sont présents en masse. Ne devaient-ils pas affluer en masse vers Guérande, ne pouvant plus accéder à notre commune suite aux errances encore de l'équipe Lainé ?

En synthèse, tous les amis et connaissances Pouliguennais avec lesquels j'ai pu échanger sur cette réalisation ont toujours un ou deux points de détails qu'ils auraient souhaités différents. Mais ils s'accordent tous à reconnaître la qualité du travail accompli, considérant avec beaucoup de recul les hurlements, pétitions, marches de protestation, etc. qui n'ont cessé d'être provoquées, attisées, dans un seul but : les élections de 2020.

Plutôt que de continuer à vous plaindre que le projet LPA n'ait été retenu, vous feriez mieux de prendre un peu de hauteur, un peu de "vision globale" sur notre commune, et reconnaître tout simplement l'embellissement et la notoriété que ce beau projet apporte au Pouliguen.


N.B. je me suis promené ce jour sur le port ; une PASSAT ainsi qu'un 4x4 NISSAN y étaient (bien) garés. Vous devez avoir une sacrée grosse voiture pour que vous ne sachiez pas la garer sans dépasser...
#13 - Le 30 août 2019 à 12h14 par Jeanne, Le Pouliguen
Il y a décidément plein de sujets sur infoweb. Deux minutes pour lire celui-ci. Merci pour les commentaires argumentés. On apprend mais je retrouve Chaudron. J'ai l'impression qu'il n'y a que les élections de 2020 qui comptent pour vous. C'est pénible avec toujours des attaques à la personne. Je vois cela tous les jours à la télé et j'éteins tellement j'en ai marre de ça.
Je peux dire que je trouve le quai bien sans attaquer des personnes et sans parler d'élections. Il est un peu trop minéral. La disparation des platanes avec le soleil de cet été était très difficile avec les enfants. Mais c'est mieux que ce qu'on avait avant, c'est sûr. Un souci quand même. Cela part dans tous les sens. Avec les enfants, j'ai parfois un peu peur. Des solutions à trouver.
#14 - Le 08 septembre 2019 à 18h03 par chaudron
Moi aussi, Jeanne, je hais les écrits polémiques, mais je ne souhaite pas les laisser proliférer sans réagir, leur but étant de dénigrer de façon quasi-systématique les réalisations de l'équipe sortante ! (en laissant croire qu'ils sont LA vérité absolue)

Je suis étonné que mon ton vous fasse réagir dans la semaine, mais que celui de "Soleil", supporter de M. SAMAMA(et ce n'est pas agressif de le rappeler ; c'est lui même qui le revendique) vous laisse de marbre.

Initialement, je souhaitais juste remettre en perspective les fantasmes d'alors, repris par "Objectif 2020" - tiens tiens, 2020...? avec la réalité du jour. Qu'avais-je fait !!!? Simplement déclencher une longue réponse de Socrate, reprenant par le détail les textes LPA.

Jeanne, votre conviction sur l'absence de portée électoraliste dans les commentaires m'invite à vous éclairer sur la pseudo-neutralité des contributions "citoyennes et désintéressées".

L'association A4P, citée, a œuvré certes comme groupe de travail, mais souvent comme groupe de pression pour la défense d'intérêts particuliers - ceux des commerçants.

Trouver l'équilibre à l'échelle de la ville entre les partisans du tout piéton et ceux du tout voiture, entre deux sens de circulation ou un seul, à l'année ou en saison, etc. n'a pas dû être aisé, et la synthèse entre semble assez réussie ; la meilleure des consultations citoyennes consiste à observer l'attractivité sans cesse confirmée du port rénové.

Or, à l'instant même où l'association et les mails de l'A4P s'arrêtaient, ceux de l'association LPA, toujours "désintéressés et citoyens", prenaient le relai dans les boîtes mail des abonnés de l'A4P.

Alors oui, Jeanne, je continuerai à contre-balancer le dénigrement systématique du travail des élus, donc celui des personnels municipaux (finance, travaux, urbanisme, etc.) et des bureaux d'études aux compétences reconnues, car ils sont aussi indirectement visés par ces attaques qui sont, désolé de vous le confirmer, purement électoralistes

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter