Le Pouliguen Infos

Les six Bagadoù ligériens mettent le feu de Breizh à la salle des fêtes

C’était l’événement musical de l’automne, dimanche dernier à la salle de fêtes, où le Bagad de la Presqu’île accueillait ses homologues de Loire-Atlantique, affiliés à l’association BAS44 (Bodadeg Ar Sonerion Bro Naoned). Devant une salle comble, les ensembles ont livré une superbe prestation, tout d’abord en concert, puis en fest-deiz pour permettre aux danseurs de se dégourdir les jambes. Ils ont surtout fait la preuve du dynamisme de la musique bretonne dans le département.

Un Bagad est un orchestre de musique traditionnelle bretonne composé de trois pupitres : bombarde, cornemuse et batterie, renforcés par tous les instruments de la coutume bretonne. Il y a des déclinaisons en solistes, sonneurs par couple, duo et ensembles spécifiques. Sur les six Bagads Ligériens, il est intéressant de constater que quatre sont originaires de la Presqu’île ou région de Saint-Nazaire.
- Le Bagad d’Orvault (Bagad Orvez), créé en 2004 s’appuie sur une formation interne de qualité. Il prend part à une quinzaine de manifestations par an et participe aux concours traditionnels. Il s’exporte aussi très bien comme à Barcelone en 2006 ou Limoges en 2007.
- Son voisin, le Bagad de Nantes (Bagad Naoned) a été fondé en 1968 et évolue en 4e catégorie du championnat des bagadoù (2e catégorie jusqu’en 1989). Cet ensemble a longtemps tenté des innovations et il a collaboré avec les grands noms de la scène bretonne : Carlos Nùnez, Gilles Servat, Tri Yann. Il a sorti trois CD.
- Le petit dernier, ce sont les Sonneurs de La Turballe (Sonerien An Turball), constitué par des anciens élèves de l’école de musique turballaise en 2005. Il est constitué par une quinzaine de musiciens qui se sont orientés vers des airs traditionnels bretons.
- On ne présente plus le fameux Bagad du Pouliguen (Bagad Ar Poullig Gwenn), fondé en 1992 et aussi nommé Bagad de la Presqu’île.
- Le Bagad de Guérande (Bagad Holen Mor, « Sel de mer ») est de tradition récente. Il s’est constitué en 2001 et élargit son répertoire breton aux airs celtes (Ecossais et Irlandais). Il participe, bien entendu aux fêtes médiévales, et sa plus lointaine sortie fut à Eger, en Hongrie, en juillet 2008, pour la fête médiévale locale.
- Enfin, le gros morceau, c’est le Bagad de Saint-Nazaire, seule formation de Loire-Atlantique à concourir en 1re catégorie du championnat de Bagadoù et pouvoir se frotter aux bagads d’Auray, Vannes, Quimper, etc. Il est composé par 80 musiciens. Sa réputation n’est plus à faire : en septembre, le Bagad, accompagné par le Cercle de Guérande, a participé au Festival International du Tourisme à Shangaï, et il se produira également dans la métropole chinoise à l’occasion de l’Exposition Universelle ! Aussi, cet automne, il sort son 4e album, surprenant, avec une fusion du son des villes et de la tradition bretonne.

Tous se sont succédé sur la grande scène et ont ravi le public en jouant de superbes morceaux. Surtout, pour tous ces musiciens ligériens, il y avait un véritable plaisir à se retrouver ensemble le temps d’une journée conviviale et festive.

Auteur : Y.D. | 11/11/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Échanges amicaux et musicaux entre Batteries Fanfares ligériennes »
Article suivant : « Exposition et conférences sur la Révolution : une première réussie pour An-Genea »

Vos commentaires

#1 - Le 11 novembre 2010 à 18h14 par yannick, Le Pouliguen
C'était vraiment très bien et ça a fait naître des vocations! Ma fille veut absolument s'inscrire et faire de la musique bretonne. Je suis très content mais je leur en veux un peu c'est moi qui vais devoir supporter les répétitions à la maison merci! (lol).
Bravo à eux, un très beau concert.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter