Le Pouliguen Infos

Maintien assuré pour la Mouette Le Pouliguen malgré une nette défaite devant le SNVBA (23/25; 20/25; 20/25)

Ce derby entre La Mouette Le Pouliguen et le leader nazairien n'a jamais atteint les sommets. Si les hommes de Roger Vallée s'imposent logiquement trois sets à zéro confirmant ainsi leur statut, l'enseignement majeur de cette journée est bien le maintien assuré pour la Mouette en N3 et l'accession pour le SNVBA en N2. Fortes de ces certitudes, les deux formations vont jouer leur dernier match l'esprit libéré.
Le SNVBA en N2 l'an prochain
Le SNVBA en N2 l'an prochain

D'un côté, une équipe de la Mouette Le Pouliguen bien décidée à faire trébucher le leader, ou au pire à prendre un petit point. De l'autre, une formation nazairienne qui caracole en tête depuis plusieurs mois, pas spécialement prête à faire des sentiments, et soucieuse de l'emporter dans l'optique de l'accession. Dès lors, on pouvait s'attendre à une rencontre indécise, même si les Nazairiens de Roger Vallée partaient largement favoris. Il n'y a jamais eu vraiment de suspense, sauf peut-être dans le premier set où les locaux ont crânement joué leur chance. Mais dès l'entame de match, on a senti que les Nazairiens n'étaient pas venus pour faire de la figuration. Très vite, les visiteurs prennent les devants avec Marc Zimaglia venu faire une pige avec ses anciens camarades. Du côté de la Mouette, on commet de nombreuses fautes à la réception et au service. Il faut toute la hargne de Kolski pour permettre à ses couleurs de recoller à 6/6 à la 7', puis 15/15 à la 14'. à 22/22, on se prend à espérer dans les tribunes, mais les locaux à l'image de Goujon et Papulino sont trop maladroits pour espérer empocher ce 1er set. Face à une formation comme le SNVBA, il y a des erreurs qui ne pardonnent pas et c'est tout naturellement que les visiteurs gagnent ce premier round 25-23 en 27'.
 
Faiblesses au service

Dès le second set, les hommes de  Franck Rabas se retrouvent distancés. à 1/3 à la 2', puis 8/12 on se dit que les Pouliguennais sont bien mal barrés. à la table de marque, le président Colanna fait grise mine et se demande bien à quelle sauce vont être mangés ses joueurs. Mais à la Mouette, les vertus de courage et d'abnégation ont souvent fait des miracles au cours de la saison. Tossato retrouve son adresse en attaque et Griveau se montre performant au service. C'est ainsi que les locaux grignotent peu à peu leur retard revenant à 17/19 à la 21'. Malheureusement, les erreurs successives de Busson au filet et de Goujon vont permettre aux Nazairiens de s'imposer 20/25 en 23'. Dès lors, il n'y a plus d'autres alternatives pour les locaux que de tout donner dans le 3e set pour tenter d'accrocher un petit point. Après des égalités à 2/2 et 7/7, la Mouette va alors perdre pied. Gendron excelle à la réception,  Zimaglia fait des étincelles en attaque et le SNVBA prend un léger ascendant moral sur le 3e set. Il faut toute la lucidité de Kolski, et la détermination de Lefeuvre pour permettre aux Pouliguennais d'égaliser à 15-15 à la 17'. Toutefois en ce dimanche pascal, le service est loin d'être une arme fatale pour la Mouette. Bien au contraire ! Défaillant dans ce secteur de jeu, les locaux baissent pavillon. Au SNVBA, Lesseur et Zimaglia passent la vitesse supérieure anihilant les velléités de Kolski qui se démène comme un beau diable, mais qui ne peut empêcher les visiteurs d'obtenir le gain du 3e set 25 - 20 et par la même occasion celui du match. Un succès synonyme de montée pour le groupe de Roger Vallée qui aura fait merveille tout au long de cette saison.
 
Tous heureux !

à l'issue de la rencontre, l'entraîneur nazairien savourait son succès : "Nous avons été la formation la plus constante des formations homogènes de ce groupe. Je voulais en finir aujourd'hui, pour jouer la rencontre de Rennes sans pression. C'est chose faite et je crois qu'on mérite cette accession".
Quant au président Collanna, il se montrait heureux d'avoir assuré le maintien en N3 : " Saint-Nazaire est venue pour assurer la montée, et  nous nous sommes défendus avec nos moyens. L'objectif est atteint, mais je dois reconnaître que cette saison a été fort éprouvante. Nous avons beaucoup appris, et je dois remercier le public qui a toujours présent à nos côtés". Franck Rabas l'entraîneur de la Mouette avouait pour sa part un résultat logique sur ce match : "Nous avons montré de belles choses dans le 1er set, mais par la suite notre jeu s'est étiolé notamment au service. Le maintien est acquis, et désormais il nous faut préparer quelque chose de nouveau pour la prochaine saison"

 

Auteur : YE | 24/04/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les sportifs pris en « Flag » sur la plage du Nau au Pouliguen »
Article suivant : « La Mouette Le Pouliguen assure et s'impose facilement »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter