Le Pouliguen Infos

Nouvelle présidente pour le Sel des mots

De nouveau une bonne année pour l’association le Sel des Mots qui a proposé (et va continuer à le faire en 2013) de nombreuses activités centrées sur les livres.


L’association le Sel des mots se porte bien avec des activités nombreuses et foisonnantes ainsi que des adhérents (36 cette année) et des sympathisants en augmentation.
La grande nouveauté de son assemblée générale, c’est le changement de présidente. Frédérique Manin a laissé sa place en juin dernier (l’intérim a été effectué par son vice-président) et c’est Christine Gérard, de La Baule, qui a été acclamée présidente. « Pour un an, on verra à la prochaine assemblée générale », dit-elle. Quant à elle, Frédérique Manin est animatrice culture, un poste nouvellement créé au sein de l'association.
La trésorerie est positive, mais le bilan de l’année 2012 est légèrement négatif avec 32 048,13 € de recettes et 32 254,61 € de dépenses. Cette différence s’explique par l’achat de matériel (un ordinateur et une imprimante) nécessaire avec le développement de l’association.

Rapport moral

1 300 visiteurs et 700 scolaires sont venus aux Belles Rencontres 2012  (http://www.lepouliguen-infos.net/la-petite-edition-attire-encore-et-toujours-26-31-525.html) lors desquelles a été institué un nouveau partenariat avec le cinéma. « C’est un moment important de la vie du Pouliguen, ça montre que la municipalité défend la littérature », explique Frédérique Manin.
Lecture à Nau plage (http://www.lepouliguen-infos.net/des-mots-sur-le-sable-de-nau-23-49-558.html) a aussi bien marché avec 2 600 personnes touchées cet été. C’est quelque chose de plus intime qui touche de plus en plus de touristes. Pour Frédérique Manin, « c’est quelque part une page de publicité pour nous ».
Les prix littéraires sont une occasion pour les membres de l’association de faire de nombreuses rencontres (d’auteurs et de lecteurs) ainsi que des partenariats avec les médiathèques et les écoles (23 classes partenaires cette année).
Les lectures à voix haute se sont développées cette année. Elles sont proposées une fois par mois. Pour la première fois cette année, il y en a eu pour l’ouverture du festival A Nau voix (http://www.lepouliguen-infos.net/premieres-lectures-musicales-au-pouliguen-26-71-585.html).
Trois écrivains sont aussi venus cette année : Laurence Vilaine (http://www.labaule-infos.net/la-souffrance-des-tziganes-26-31-768.html), Carl Henning Wijkmark, prix « Goncourt » suédois et Manon Moreau, prix Grain de sel. « C’est important qu’ils soient bien accueillis car ça se sait et ça peut leur donner envie de revenir ou conseiller à d’autres de venir », précise Frédérique Manin.
Lecture au pied de l’écran a aussi été un gros succès de l’été 2012.
De même que les dictées salées qui ont lieu une fois par trimestre.
 

Auteur : AP | 29/11/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « 1914 -1918 : réunion pour ne pas oublier »
Article suivant : « Prix Grain de sel : lectures commencées »

Vos commentaires

#1 - Le 05 janvier 2013 à 14h33 par Frédérique
Merci pour le relais de nos informations.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter