Le Pouliguen Infos

Office du Tourisme : le sens de la communication

Après l’assemblée générale et avant la longue saison estivale, le point sur le travail de l’O. T. avec son président et son trésorier.

La grande fierté de Jean Meunier de François Tabareau respectivement président et tresorier de l'office du tourisme du Pouligune est l’obtention en 2011, du label tourisme & handicap. L’office du tourisme est situé entre les deux ponts et fonctionne toute l’année. Le hall est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite et de nombreux aménagements existent par ailleurs sur la commune.

35 000 touristes l’été

Plus de 20 000 personnes franchissent les portes de l’office du tourisme chaque année, une fréquentation en hausse. « On vient chercher des informations sur la ville, quoi voir et quoi faire. Pour l’hébergement, les réservations passent plutôt par le site internet ». L’on se rend compte de l’importance de l’accueil de la population touristique estimée  à 35 000 l’été.
Les «plus» de l’office : Des balades guidées à la découverte du littoral et à la sensibilisation aux bonnes pratiques de la pêche à pied, sur les marais salants à pied ou en vélo et nautiques en embarquant à bord d’un vieux gréement « La chaloupe sardinière ». L’O.T. propose aussi une billetterie avec des tarifs préférentiels sur les parcs de loisirs ou animaliers et sur les circuits de découvertes de la région.

Un site interne new look…après l’été

« Le site a été créé en décembre 2009 » explique François Tabareau : « Il vaut ce qu’il vaut, mais aujourd’hui, il est un peu dépassé ». Acté donc, et de penser à un nouveau visuel avec toutes les fonctions qui vont avec. Un peu cher pour l’association : « De le moderniser allait coûter plus que le prix de revient de l’existant ».
L’OT s’est donc tourné vers CapA qui va mettre à disposition « le squelette » de son nouveau site que va se réapproprier la Ville du Pouliguen. Avec plus d’interactivités et de liens avec des différents partenaires associés de l’office (200 adhérents). Ce nouveau site sera opérationnel après la saison. « L’idée est qu’il s’ouvre, par exemple vers les réseaux sociaux, vers les prestataires avec un espace pro spécifique, il permettra aussi de diffuser notre photothèque ou des vidéos ».
 

Un label Qualité tourisme

L’autre grand axe de travail de l’association est la mise en place progressive d’une démarche qualité, un bureau s’est constitué, il est composé d’élus et de professionnels et de membres de l’office du tourisme. L’idée est de mieux fonctionner en interne et obtenir à terme le label « Qualité tourisme ». Pour Jean Meunier : « C’est une démarche engagée depuis un an déjà, une charte qui tend à améliorer les services, au niveau de l’accueil, se positionner au plan national et local, répondre aux attentes des visiteurs et savoir les anticiper », la liste n’est pas exhaustive, puisqu’elle comporte 123 engagements obligatoires pour obtenir le fameux label. « C’est tout un ensemble qui concerne l’office, mais, c’est aussi la vitrine de la ville ». « Et puis, ce label sera aussi un gage de confiance pour nos visiteurs » rajoute François Tabareau.

De l’union des commerçants au club de la plus belle baie

L’office joue donc un rôle important comme vecteur de communication, il retransmet et informe sur les activités développées par le comité des fêtes, la commission animation de la mairie et les associations. Seul bémol, l’UACP, la nouvelle union des commerçants : « Nous avons peu de rapport avec eux, c’est un peu dommage, nous avons fait des propositions de rencontres, on attend toujours des réponses, bien sûr, on communiquera, s’ils nous demandent de le faire ».
Pour la plus belle baie ? : « Nous sommes en contact avec l’office de tourisme de la Baule, nous trouvons que c’est une excellente nouvelle. Nous communiquons déjà sur cette déclinaison au niveau de notre guide (Une double page : Une baie unique, Le Pouliguen, La Baule, Pornichet) et de nos cartes. Ce n’est pas la Baule qui nous étouffe, cette époque est révolue. La Baule existe et c’est une image de marque. Mais, il n’y a pas de baie sans Le Pouliguen et Pornichet, c’est un ensemble ».

L’office du tourisme édite plusieurs brochures, un guide touristique (10 000 exemplaires, une brochure des manifestations de l’été (14 000 exemplaires) ainsi qu’un plan de la ville tiré à 18 000 unités. Il ne reste plus qu’à espérer un été moins déprimant que celui de 2011, mais, là encore une fois, les deux responsables de l’office relativisent : « Effectivement, la fréquentation a été en baisse sur juillet/août, mais, globalement, elle est en hausse sur l’année entière ».

Pratique :
www.tourisme-lepouliguen.fr
Le Pouliguen sur le mobile : www.ceou.mobi
02 40 42 31 05
contact@tourisme-lepouliguen.fr

 

Auteur : JRC | 26/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « A Bord de la chaloupe Poulligwenn »
Article suivant : « Sortie en mer dans la baie de La Baule »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter