Le Pouliguen Infos

Petite affiche et un trop petit FC Nantes pour le traditionnel match estival à La Baule

Comme le Beaujolais Nouveau, le nouveau cru de la Jonelière débarque à La Baule, à l’invitation du club de football La Baule/Le Pouliguen, pour un match de préparation d’avant-saison. Mais cette fois, pas d’adversaire de prestige pour les Canaris, juste une cité plus réputée pour son rugby que pour son ballon rond : Bayonne, modeste pensionnaire de National. Au final, une véritable déception pour le millier de spectateurs, et une campagne d’abonnements pour la Baujoire, pas vraiment enthousiasmante.

D’abord la tribune d’honneur du grand stade de La Baule laissait apparaître pas mal de sièges vides. A cela, on peut facilement émettre trois explications : l’overdose et l’écœurement de football suite à la coupe du monde (déjà les conséquences de la calamiteuse prestation Française ? ) un FC Nantes qui a tout fait pour se séparer de ses supporters ces cinq dernières années (de par son comportement et ses résultats sportifs), et enfin, un adversaire anonyme. Bref, assez de raisons de s’abstenir de débourser les 8 euros.

Et force de reconnaître que les absents ont eu… Raison ! D’abord parce que B. Gentili, l’entraîneur Nantais, avait décidé de faire tourner son effectif. Il y avait donc beaucoup de jeunes issus du centre de formation sur la pelouse, et de nombreuses « stars » sur le banc ou aux abonnés… Absents. Les jeunes chasseurs d’autographes n’ont pas beaucoup apprécié. Ensuite, parce qu’il valait mieux être Basque en ce samedi soir, tant la prestation des Jaunes fut pauvre. Et que dire de la domination des Bayonnais pendant les 40 dernières minutes, bien en place, baladant des Nantais trop tendres, mais qui se paient le luxe de prendre deux cartons jaunes dans ce match amical. Les spectateurs auront pourtant apprécié la technique de Bruno Cheyrou, le nouveau milieu défensif du FCN. Pour les buts, on repassera, tant pis pour le public, zéro à zéro.

Peu d’applaudissements dans les tribunes où les « hoooo ! » de dépit n’arrivent pas à couvrir les quelques « supporters » qui dans les virages chantent le tube de la Baujoire la saison passée : « Kita, casse-toi, Kita, barre-toi ».  D’autres distribuent aux entrées des flyers sans équivoque : « Soucieux de répondre à l’appel de Jean-Claude Suaudeau, selon qui les amoureux du FC Nantes devraient se battre pour la sauvegarde de leur patrimoine, l’association A la Nantaise souhaite s’ériger en interlocuteur représentatif pour mieux préparer l’avenir du FCN ». 

Avec un  peu d’optimisme, on notera que le FC Nantes demeure invaincu  en cette avant-saison, mais il n’a triomphé de personne non plus. Il faudra en faire plus pour remporter le tour préliminaire de Coupe de la Ligue, le dernier week-end de juillet, face à Boulogne-sur-Mer. Et ce sera encore plus dur de remplir à nouveau la Baujoire.

Auteur : Yoann Daniel | 18/07/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Les stages de l'USBP attirent de nombreux jeunes footballeurs ! »
Article suivant : « Vuvuzela… Pas là… »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter