Le Pouliguen Infos

Pouli’folies : the show must go on

Ils ont frôlé la catastrophe. La pluie s’est abattue sur Le Pouliguen et son bois, mais les familles sont restées pour les animations et le concert, pour le plus grand bonheur des enfants.

Pouli’folies 


Plus de 300 personnes étaient présentes pour la deuxième édition des Pouli’folies, le festival enfance-jeunesse organisé par la ville du Pouliguen. L’arrivée intempestive de la pluie en plein milieu de l’après-midi a fait courir un vent de panique parmi les organisateurs, mais n’a pas découragé les familles venues. « Notre but est de présenter tous les services dédiés à la jeunesse au Pouliguen. Vous pouvez rencontrer le personnel et vous informer sur le fonctionnement des structures. Nous voulons montrer qu’il y a de la jeunesse au Pouliguen ! », explique Valérie Ganthier, adjointe à la jeunesse et aux sports.


Des animations ont été prévues pour tous les jeunes jusqu’à 16 ans : une piscine de livres pour les tout-petits, un atelier d’art plastique pour les 3-11 ans, un Elasto-trampoline ou encore un circuit VTT dans le bois pour des jeunes de 9 à 16 ans. Les ingrédients d’une fête réussie ont aussi été de la partie avec le stand de barbe à papa, l’atelier maquillage, les promenades en poney et la pêche à la ligne.
Comme tous les invités intempestifs, la pluie est arrivée au plus mauvais moment : moins d’une heure avant le concert Bazarazik de Roger Cactus. Le concert a été annoncé et des sièges installés sous les tentes de stands pour permettre aux spectateurs de se mouiller le moins possible. Mais comme souvent, la pluie est loin de doucher l’enthousiasme des enfants qui s’en donnent à cœur joie, le visage coloré (par l’effort et le maquillage) et criant de joie. « On a passé une bonne journée. Ce qui est sûr, c’est que les enfants vont bien dormir ce soir ! », conclut une maman.
 

Auteur : AP | 11/09/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Les mercredis musicaux se portent bien »
Article suivant : « A Nau Voix : les notes volent en éclat »

Vos commentaires

#1 - Le 13 septembre 2011 à 04h23 par Rual
Une idée sympathique.
Suggestion: Pour une meilleure pédagogie, éviter d'organiser des concours de VTT dans un bois qui est interdit aux cycles.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter