Le Pouliguen Infos

Sirena, en haut de la vague

Rencontre avec Pierre-Yves Robin. Fondateur et aussi un des trois patrons actuels de l’entreprise de voile Sirena basée au Pouliguen, il a repris l’entreprise en 2009 dans un état catastrophique.

Comment se passe la reprise de l’entreprise depuis 2009 ?
« Tout d’abord, la reprise a été facilitée par notre bonne connaissance de l’entreprise. Pendant toute l’année 2010, nous avons restructuré Sirena : l’effectif est passé de 10 à 6 employés mais nous faisons le même chiffre d’affaires qu’il y a 7/8 ans ; nous disposons d’une équipe efficace où chacun sait ce qu’il doit faire ; nous avons aussi modifié notre image avec un nouveau logo, un nouveau site web, une nouvelle signalétique… ; Nous avons aussi entièrement restructuré financièrement l’entreprise. Enfin, nous avons investi beaucoup de temps et d’argent pour reconquérir nos clients fidèles et leur expliquer les changements qui ont eu lieu ».

Quel est le bilan depuis 2009 ?

« L’année 2010 a vu le retour à l’équilibre avec même un petit bénéfice, ce qui n’avait pas été fait depuis 2004. Sur cinq mois d’activité, nous avons réalisé 1 million d’euros de chiffres d’affaires, ce qui nous a permis de montrer aux banquiers qu’ils ont eu raison de nous faire confiance. Notre activité est assainie et nous devrions faire 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires cette année ».

Quels nouveaux produits proposez-vous ?
« Nous avons lancé le S.L 5.2 en octobre 2010. Aucun produit n’avait été produit par Sirena lors des cinq dernières années. Or une entreprise qui ne produit plus de nouveautés régresse. Nous avons un autre catamaran en préparation pour début 2012. Cette année, nous avons rouvert le magasin kayak avec l’importation de nouvelles marques comme Arrow et Feel Free. Il y avait une véritable demande car nous avions déjà un département Kayak qui a fermé en 2007 suite au départ de l’employé qui s’en occupait. Nous misons sur les compétences des salariés ».

Quels nouveaux contrats ?
« Nous sommes devenus le fournisseur officiel du Club Med en catamaran de sport. Nous avons aussi gagné l’école de voile des Glénants qui est la première école de voile d’Europe. Nous participons et fournissons aussi des bateaux au championnat du monde ISAF en Croatie en 2011 et Irlande en 2012. C’est un événement international, nous nous devons d’y être présents car ça nous permet de rencontrer les membres des fédérations, des entreprises… ».

Avez-vous beaucoup de clients internationaux ?
« Notre politique est différente de celle de l’équipe précédente : nous nous intéressons plus aux clients locaux. Nous n’avons pas encore beaucoup investi au niveau international, mais nous commençons à chercher nos clients ».

Auteur : AP | 14/06/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les commerçants de la rue du Centre chantent en chœur »
Article suivant : « Sirena Voile lance son nouveau catamaran "le S.L. 5.2" »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter