Le Pouliguen Infos

Sur la trace de ses ancêtres

L’association l’Entraide généalogique au Pouliguen organise ses premières portes ouvertes du 16 au 18 août, l’occasion de découvrir son travail et de plonger dans le passé.

Sans doute un peu compliqué de retrouver ses origines, des passionnés sont regroupés partout en France en association pour aider tout à chacun qui désire retrouver ses aïeuls, il s’agit de créer un arbre généalogique. C’est ce que s’emploie à aider de faire l’association du Pouliguen. Créée en 2010, elle compte une douzaine d’adhérents unis par cette même passion, la recherche des origines, d’hommes, de femmes, mais, aussi de personnages ou de commerces.

Détectives du passé

Cette quête de ses ancêtres en France ou à l’étranger peut également s’étendre aussi à l’histoire de sa maison ou de permettre de découvrir un arrière-grand-oncle, qui sait ? vivait peut-être en Amérique.

La dynamique présidente Anne Gault explique : « C’est une réelle curiosité, cette recherche sur des ancêtres permet parfois de drôles de surprises lorsqu’on découvre la vie des anciens, un architecte, un marin, une fille-mère. Certaines personnes qui font appel à nous ne veulent pas en savoir davantage, d’autres sont friands de renseignements ».

Aujourd’hui, fini les fouilles dans les vieux classeurs des mairies ou aux archives départementales, place à internet, l’association utilise un site spécialisé qui facilite bien la tâche.

« On peut remonter facilement jusqu’en 1750, après cela devient plus compliqué, il faut vraiment être un acharné » glisse Anne Gault.
 

3 jours d’exposition

Le travail de l’association sera donc présenté durant trois jours sous forme de panneaux en trois thématiques.

Du sel à la pêche
qui remonte jusqu’au premier maire du Pouliguen Jules Benoît, auparavant la commune faisait partie de la commune de Batz sur mer. On y découvre des photos d’archives, notamment un article de Ouest Éclair de 1934 relatant un incendie dans la raffinerie appartenant justement au maire.

Second thème : Un marin au long cours qui retrace l’histoire de François Levesque, une famille de canonniers de génération en génération, le sujet sera accompagné d’une vidéo. Enfin, d’autres panneaux évoquent l’histoire de plusieurs commerces autour des halles.

C’est le fruit d’une énorme étude qui est proposé aux visiteurs à venir et surtout l’envie de faire davantage connaître l’association qui propose ses services à tout un chacun.

Elle travaille aussi sur d’autres thèmes comme le centenaire de la guerre 14-18 et lance d’ailleurs un appel aux personnes possédant des archives sur ce sujet.

Notons durant ces trois jours la présence d’une autre association Pouliguen collectif’ arts avec le samedi la présence de Jean Brouillet pour dédicacer ses deux livres Petite baie blanche et Ombre ou lumière, les tableaux de Béatrice Bertron et les bijoux gourmands de Maïou. 

 

Pratique :
Portes ouvertes du 16 au 18 août, 6, place de la Duchesse Anne, juste à côté de la salle des fêtes. Ouvert de 10 h 00 à 18 h 00.
Permanence de septembre à juin, tous les mardis de 14 h 00 à 17 h 00, salle de la Duchesse Anne, 1er étage.

http://geneapoul.jimdo.com/

Anne Gault : 06 29 70 95 30


 

Auteur : JRC | 12/08/2013 | 0 commentaire
Article suivant : « 1914 -1918 : réunion pour ne pas oublier »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction 06 67 10 27 00 Publicité 06 08 65 26 92  |   Nous contacter