Le Pouliguen Infos

Tri Yann à la fête de la musique, ça jazz au Pouliguen

La polémique sur la venue du groupe Tri Yann pour la Fête de la musique, en juin, a rebondi lors du dernier conseil municipal. Interrogée par le conseiller municipal d’opposition, Michel Gaonac’h, au sujet d’un article paru dans Ouest-France, l’adjointe à la culture, fêtes et animations, Delphine Bobet, a fait son mea culpa quant à la supposée unanimité en faveur de la venue Tri Yann. Elle défend avec conviction cette programmation.

Membre de la commission culture, Michel Gaonac’h n’a pas trop apprécié de lire dans un article les propos de Delphine Bobet, indiquant que la venue de Tri Yann avait fait l’unanimité. Ce n’est pas vrai, il n’y a pas eu de vote, et le conseiller de demander à l’adjointe au maire de s’excuser et de rectifier la réalité des faits. Ce qui fut bien fait, Delphine Bobet se confondant en excuses. Au conseil municipal du Pouliguen, on connaît bien la chanson : mieux vaut bien apprendre son texte avant de se lancer devant le premier micro tendu.
Mais la polémique ne s’arrête pas là ! Depuis l’annonce de la programmation du groupe nantais qui vient de fêter ses quarante années de carrière, ça cause sur les quais du Pouliguen. Tri Yann à la Fête de la musique, ce serait s’éloigner de l’esprit de ce rendez-vous initié par le ministre de la culture, Jack Lang… Pour les plus pondérés. D’autres vont plus loin, et Delphine Bobet dénonce les propos tenus « dans une feuille de chou locale et sur des blogs, qui disent que Le Pouliguen ne veut pas de Tri Yann ». Elle rappelle également qu’à l’origine, les organisateurs souhaitaient faire venir Soldat Louis, mais que ça n’a pas pu se faire pour des questions de calendrier. Tri Yann est disponible et prêt à venir faire la fête avec les Pouliguennais et les premiers estivants.
Ce serait donc au détriment des autres groupes, musiciens et chanteurs amateurs, qui se produisent sur la rue et dans les cafés, disent les conservateurs qui, il est vrai, regrettent les premières Fêtes de la musique qui faisaient la part belle aux sans-noms du show-business et permettaient de découvrir à pas cher d’autres formes de musique que la variétoche. Car avec la venue de Tri Yann, il est aussi question de prix. « Mais, c’est partout pareil ! C’est vraiment regrettable cette polémique. Si ça continue, les Tri Yann ne vont plus vouloir venir ! »… Déjà les oreilles doivent un peu siffler. Et « La ville que j’ai tant aimée » ne sera sans doute pas dédiée au Pouliguen.
Même analyse pour le maire, Yves Lainé, pressé de changer d’air : « Il ne faut pas persister dans la polémique. C’est une fête, un avantage pour Le Pouliguen ».

27/04/2011 | 7 commentaires
Article précédent : « Les paysages industriels et urbains révèlent leur beauté et deviennent de l'art »
Article suivant : « « Repérages », voyages sur la toile aux cinémas du Pouliguen et de La Turballe »

Vos commentaires

#1 - Le 27 avril 2011 à 22h21 par JOJO
N'importe quoi cette polémique bravo Monsieur le Maire faites nous Johnny plage du Nau pour le 14 juillet. Chiche!
#2 - Le 28 avril 2011 à 10h45 par chipie, Le Pouliguen
Monsieur le Maire veut faire bien mais il s'y prend mal ! On peut animer une ville pour moins cher d'autant que les dépenses de fonctionnement augmentent plus vite que les recettes. Les pouliguennais veulent-ils payer plus d'impôts pour laisser au Maire faire ce qu'il lui plait. Le concept de la fête de la musique doit être respecté. Pourquoi ne pas faire venir des artistes comme Tri Yann en juillet ou aout dans le cadre des concerts d'été. Le budget consacré à Tri Yann est le même que celui donné au Comité des Fêtes pour les animations de l'été. N'est ce pas scandaleux ! Attention ! mesdames et messieurs les adjoints, vous n'êtes pas seuls à décider. Où est l' esprit d'équipe, la démocratie?
Sachez tirer les leçons de vos erreurs !
#3 - Le 01 mai 2011 à 11h09 par charly
Il y a du pour.....du contre....ce qui est certain c'est que ce groupe de grande renommée sera une bonne pub pour le Pouliguen et amènera nombre d'amateurs qui consommeront sur place..

Tout ce remue ménage ......
#4 - Le 02 mai 2011 à 19h08 par Airoe, Le Pouliguen
Combien, déjà, le cachet pour ce groupe ?
J'ai entendu parler de 40.000 euros ???
Pour juillet ou aout, c'est OK mais pas pour la fête de la musique...
Ou alors, ils jouent gratuit, et se font juste rembourser les frais...
#5 - Le 05 juin 2011 à 13h23 par Catinje, GuÉrande
J'aime beaucoup Tri Yann mais je n'irai pas les voir dans ce cadre-là. Le but de la fête de la musique est bel et bien de découvrir de nouveaux groupes, débutants ou confirmés mais encore peu connus.
J'ai suivi le Tremplin + de Zyc et c'est un vrai plaisir que d'avoir un coup de coeur pour des musiciens que l'on découvre. Où est la surprise avec Tri Yann ? Sans parler du budget.
Je plains les musiciens qui vont se produire à côté, la concurrence est déloyale(je ne parle pas de talent car de très jeunes formations en ont à revendre !)
Je plains aussi Tri Yann, qui jouera dans un contexte controversé.
#6 - Le 12 juin 2011 à 10h06 par charly
Je lis que ça fait marcher le commerce local!...la belle affaire!La municipalité n'a pas remplir les tiroirs caisses des commerçants...en attendant nous on va banquer au travers de nos impots locaux.....!
#7 - Le 24 juin 2011 à 17h43 par TRI YANN Jean CHOCUN, Le Croisic
Merci pour ce bel article qui reflète bien l'ambiance de la soirée.
Quant à cette polémique regrettable qui voudrait que le budget du spectacle ait été de 40000 Euros.... c'est n'importe quoi. Je n'ai pas le détail des frais engendrés par la location de la sonorisation, des éclairages et d'un podium (heureusement couvert) mais le cachet du groupe était de 9935 Euros (incluant frais de gestion et déplacement) + charges sociales. Cette précision est donnée par esprit de transparence et pour faire taire les esprits chagrins. Nous sommes donc là bien loin des 30000 ou 40000 Euros minablement évoqués ! Qui plus est la fête de la Musique, si elle est destinée à encourager les amateurs, n'interdit pas aux professionnels de se produire... ou alors je n'y comprends plus rien.
Bien amicalement.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter