Le Pouliguen Infos

Un million pour le sport

Le Pouliguen rénove ses installations sportives. Le conseil municipal a donné le top départ pour un projet de réhabilitation qui réunit le gymnase du collège Jules Verne et les tribunes et vestiaires de Félix Monville.

Après avoir rendu hommage à Alain Monfort (ancien conseiller municipal)  par une minute de silence, le conseil a désigné les jurés aux assises puis a validé à l'unanimité deux projets de rénovation d'installations sportives.

De nouveaux vestiaires

Les vestiaires de Félix Monville répondront désormais  aux demandes de la Fédération française de football (pour jouer jusqu'au  niveau championnat amateur 2). En supprimant le couloir central et en créant une coursive extérieure la surface en sera augmentée et les accès rendus indépendants pour les locaux joueurs. Une rampe sera créée pour un accès PMR, elle suivra le talus qui sera arboré. Le second étage sera défini comme « privatif » pour éviter l'obligation de créer un ascenseur. À noter que la galerie disparaît et qu'il n'y aura plus d'accès depuis le rond point.La toiture sera refaite en zinc, l'isolation sera améliorée et un ravalement prévu.
Norbert Samama interrogera bien sur les performances attendues en terme d'économie d'énergie mais on lui répondra «  qu'il faut être pragmatique, qu'on n'est est pas en construction de neuf mais en rénovation et donc pas tenu à la demande RT2012 ». « On met de l'isolation là où il faut ; on isole la toiture, on apportera du confort aux vestiaires ». Lyse Loday souhaite connaître le coût énergétique annuel avant travaux.

Gymnase

Pour ce bâtiment il s'agit d'améliorer la performance énergétique, de le rendre accessible aux PMR et de créer deux vestiaires supplémentaires dans l'emprise actuelle. Comme il manque de rangement, un nouveau local est adossé au gymnase avec accès direct à la salle de sport. La clôture côté rue Botrel sera remplacée et le ravalement de façade effectué. Le sol du gymnase sera rénové ou remplacé.
Concernant le chauffage la solution radiants depuis le plafond est retenue, des radiateurs est dans les vestiaires alimentés par une chaudière qui produira aussi l'eau chaude pour les vestiaires.

Budgets et financements

L'avant projet définitif présente un montant de 583 000 euros pour le Gymnase et 577 000 pour les tribunes et les vestiaires de Félix Monville.
Le groupe de Norbert Samama s'est beaucoup attaché aux détails de réalisation et aux objectifs d'économie d'énergie. Ainsi il a demandé que soit étudiée la possibilité d'éclairer le local de rangement en lumière naturelle. « On a prévu des LED avec détecteurs, ce sont plus des lieux de passage », côté vestiaire quel est le surcoût pour une isolation extérieure ?
Pour l'adjoint aux travaux, « un euro est un euro et si je peux économiser, on les mettra ailleurs ». « On peut regarder » concédera-t-il.

Christian Canonne  s'en est plus tenu à la méthode, et souhaite qu'il puisse y avoir des débats si « on est hors enveloppes », sachant « qu'on n'est pas l'urgence ». « Non, mais nous sommes dans la contrainte  car il faudrait commencer les travaux en septembre ou octobre   » a précisé l'adjoint aux travaux.
Norbert Samama qui a fait plusieurs fois remarquer que le projet final n'a pas été transmis, et qu'il le découvre dans sa version finale,  souhaite « être reconsulté » avant de passer les marchés pour les « réexaminer » Yves Lainé agacé rappelle « qu'on a déjà débattu ». Lyse Loday est satisfaite des présentations de projets. Elle remarque que les deux ensemble sont équivalents à la construction de quatre maisons « neuves et  bien isolées »,  que les budgets sont similaires pour des prestations très différentes et reconnaissant que sa « question est tardive », elle apprécierait de pouvoir consulter les budgets prévisionnels détaillés.

Le budget total des deux projets ensembe est estimé  à 1255 000 euros.
Les aides acquises sont de 110 000 euros. La Commune espère que Cap Atlantique va valider une demande de 70 000 euros au prochain conseil communautaire au titre des fonds de concours 2015 (comme obtenus en 2013) , et qu'une aide issue des réserves parlementaires de 10 à à 20 000 euros pourrait aussi être obtenue (demandée au sénateur Vaugrenard)
La part de la Commune(budget)  s'établirait alors à environ un million (et cinquante mille euros) hors taxes.

Auteur : LY | 27/05/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Ratios : entre apparence, transparence et prudence »
Article suivant : « La ville attend les grandes marées »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter