Le Pouliguen Infos

Un premier bilan estival positif dressé au pot de départ des saisonniers

Vendredi soir, la municipalité accueillait, en mairie, les différents services ayant employé des saisonniers. Une occasion pour le maire, Yves Lainé, et son premier adjoint, Loïc Debatisse, d’adresser leurs remerciements à tous ceux qui ont assuré les renforts et bien rempli leurs missions auprès du public. Et le travail n’a pas manqué puisque la station a vu sa fréquentation estivale en sensible hausse, illustrée par exemple avec 17% de demandes supplémentaires à l’Office de Tourisme.
Les élus du Pouliguen pouvaient avoir le sourire à l’heure d’adresser leurs saluts aux saisonniers. Derrière la mairie, la plage du Nau fait encore le plein et l’on entend les vacanciers profiter d’une météo estivale enfin revenue. C’est symbolique des propos tenus par Loïc Debatisse : « C’est encore un peu tôt pour avoir des chiffres complets, mais le bilan est positif. Nous enregistrons plus de visiteurs, c’est dans la tendance d’un afflux plus important vers la Bretagne et Le Pouliguen. Nous avons su fidéliser les vacanciers, ils apprécient de venir ici », indique-t-il.
 
Pour ce faire, la municipalité indique n’avoir pas ménagé ses efforts pour offrir nouveautés, créativités, confort et bien-être, à des touristes de plus en plus exigeants. Le premier adjoint multiplie les exemples : « Le système de « tire à l’eau » pour les personnes handicapées a bien fonctionné. Avec l’association « Sel de mots », le coin aménagé pour la lecture sur la plage a connu un beau succès. Les concerts à la chapelle ont également fait le plein ». Le premier adjoint résume l’objectif : « Il faut toujours trouver de nouvelles choses avec le but d’amener les gens à réfléchir et à se distraire de façon intelligente, sans oublier les traditionnelles activités de plage ». L’élu met également en avant le travail remarquable accompli par le comité des fêtes.
Constamment sous le feu, les saisonniers employés par les services publics n’ont pas failli à leurs missions. Pour la plupart, ce sont des jeunes de la commune ou de la proche région, en contrat pour un mois, ou deux mois avec la Police Municipale. Ils sont une cinquantaine à avoir été embauchés cette saison. « C’est souvent une première expérience dans le monde du travail pour ces jeunes. Ils sont bien encadrés et, en général, ils donnent satisfaction », ajoute Loïc Debatisse. Mais attention, pas beaucoup de « planques » pour ces jeunes, souvent très motivés, notamment lorsqu’ils viennent en soutien de la Police ou des pompiers.
 
D’autres courageux ont des tâches moins aisées. On pense surtout aux auxiliaires chargés du stationnement, parfois pris à parti par des automobilistes-vacanciers, peu enclins au respect des règles lorsqu’ils sont loin de chez eux. La circulation cycliste a également parfois posé des problèmes, comme sur l’ensemble des communes littorales. « Pour les usagers, comme pour les élus et les forces de l’ordre, ce n’est pas toujours facile avec les décrets de lois. Souvent, les vélos se mettent en danger et ne font pas attention aux autres usagers de la chaussée », explique Loïc Debatisse. Côté ingratitude, les saisonniers chargés de l’entretien et du nettoyage des toilettes de campings, en savent quelque chose. Dur, dur, mais ô combien nécessaire.
La saison n’est pas encore finie, loin s’en faut. Des saisonniers sont toujours là, au service du public.
Auteur : Y.D. | 21/08/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « La voirie et la circulation au centre des débats entre la municipalité et les habitants du secteur 2 »
Article suivant : « Un espace classé « Natura 2000 » en cours de remblaiement illégal »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter