Le Pouliguen Infos

Une saison moyenne au Pouliguen

Comme sur toute la côte, l’avant-saison a été très bonne au Pouliguen. De quoi permettre d’équilibrer les comptes suite à une saison bien fade pour les touristes aussi bien que pour les commerçants.

Pour l’Office de Tourisme, le démarrage a été bon en juillet avant que la météo ne ralentisse quelque peu la fréquentation. Comme sur toute la côte, la saison a démarré sur les chapeaux de roues en avril avec un temps magnifique. Le site Internet est en hausse avec plus de 10 000 connexions pour le mois de juillet, une augmentation par rapport à 2010. Les ventes en billetterie sont égales à celles de 2010 et l’application Céou (http://www.lepouliguen-infos.net/l-office-de-tourisme-prend-d-assaut-les-mobiles-23-43-430.html) a eu pas moins de 500 visites en juillet, un début prometteur donc pour cette application très high-tech.

Le logement
Etonnamment, il y a eu peu de réservations de dernière minute cette année. « Elles dépendent du temps et c’est vrai que nous en avons eu beaucoup moins, ça a un peu gâché l’été », explique Sophie Brun, responsable de l’Office de Tourisme.
Et pourtant, ça ne signifie pas que les touristes ont déserté les rues du Pouliguen, juste qu’ils ont fait plus attention à la météo.
« Nous avons fait notre saison entre le 15 juillet et le 15 août, ça a mis du temps à se lancer, mais ça a été », explique David Lotteau, propriétaire avec son épouse de l’hôtel L’Albatros. Peu d’annulations, mais comme partout, des séjours écourtés. « Sur 12 chambres, nous en avons eu toujours 5/6 qui étaient occupées. Et comme nous sommes une petite structure, on arrive toujours à les remplir ! »
Le camping Les Mouettes a perdu « à peine 10 % du chiffre d’affaires, c’est satisfaisant. Compte tenu du temps, les gens sont partis plus tôt… » Peu de distance le sépare du camping du Clein, mais la situation y est différente : la saison s’y est bien passée avec plus de monde qu’en 2010.

La restauration
Pour les bars, l’été a été bon. Les touristes étaient au rendez-vous et les locaux aussi. « Les Moussaillons » a même fait un chiffre d’affaires supérieur à celui de 2010. Il en est de même pour Vincent, gérant de « Côté Quai » : « les chiffres progressent, mais je ne suis là que depuis 1 an ½, donc je n’ai pas d’idée sur le long terme. J’ai tout de même l’impression qu’il n’y a plus vraiment de saison et que c’est la clientèle à l’année qui permet aux commerces de fonctionner ».
Pour les restaurants, le constat est un peu plus amer : les touristes moins présents à cause de la pluie et disposant de moins de fonds ont donc logiquement moins dépensé. « Nous avons réussi à nous en sortir mais c’est moins bien que l’été dernier. Heureusement, le beau temps de début septembre aide à égaliser », précise Philippe, propriétaire du Bistrot des Canotiers.
Sur la promenade, glaces, niniches et gaufres ont fait recette encore cet été. Malgré la pluie, les gens se sont quand même baladés et ont consommé. La confiserie Mignon et la Biscuiterie de la promenade ont eu un bon été même s’« il aurait été meilleur s’il avait fait plus beau ».

Les magasins

Pour eux, la saison a été moyenne. Pas super, mais pas catastrophique non plus. Pas de mauvaise saison pour le Comptoir marin qui a l’avantage de vendre des vêtements d’été et d’hiver. « La saison a été stable par rapport à 2010, nous avons juste vendu plus de cirés et de bottes ! », explique Laurence. La saison n’a pas non plus été mauvaise pour le Tabac du Port même si le temps changeant a été une cause de stress. Sur la promenade, le magasin la Poupée Bretonne a au moins de visiteurs qu’en 2010 et donc les chiffres sont un peu moins bons.
 

Auteur : AP | 13/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « JSP : Les jeunes et studieux pompiers de demain »
Article suivant : « Un mois consacré aux visites de maisons économes en énergie »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter