Le Pouliguen Infos

Vie politique : Jean-Pierre Macias quitte la majorité

IL vient de prendre l'initiative de quitter la majorité devant « des décisions de moins en moins transparentes » du conseil municipal. Jean-Pierre Macias se dit un peu dégouté des méthodes de l’équipe d’Yves Lainé : « La goutte d’eau, c’est le boulodrome ».
Jean-Pierre Macias
Jean-Pierre Macias

Le conseiller municipal Jean-Pierre Macias a décidé de rejoindre le groupe des indépendants. Un groupe dissident emmené par deux ex-adjoints Norbert Samama et Daniel Pihour. « Sans aucune approche de leur part, c’est une décision personnelle ».

 

« On n’est pas écouté »

Jean-Pierre Macias faisait partie de nombreuses commissions, culture, travaux, jeunesse et sport, marché. « Dans certaines commissions, cela se passe très bien, on travaille. D’autres se passent moins bien, et de toute façon aujourd’hui, même si on a des idées, on n’est pas forcément écouté ».
Et puis, il évoque aussi : « L’attitude de certaines personnes qui étaient prêtes à quitter Yves Lainé et qui ont changé de ligne, à moins qu’il n’y ait eu des compromis de fait entre eux, ce qui est fort possible ».
La salle culturelle ? : « C’est un boulodrome et une salle pour le bridge ».
S’il estime et espère que les halles, malgré la dépense, seront un bon outil de travail, il assène : « Un boulodrome culturel, je n’ai jamais vu ça nulle part. On ne sait pas où on va, il n’y a pas de prix de vraiment défini, il y a toujours des avenants qui arrivent en dernier moment ».
Jean-Pierre Macias poursuit : « Il doit se construire dans une zone résidentielle, on nous dit que cela ne va gêner personne alors que des riverains habitent autour, et puis, il va falloir trouver la rue pour y aller ». Et rajoute : « Il y a des logements sociaux pas loin, ce ne sont pas leurs habitants qui vont aller se plaindre à la mairie ».
Du coup, le conseiller municipal a décidé de rejoindre le banc des indépendants : « à plusieurs reprises, j’étais d’accord avec leurs idées, par exemple, sur le bilan carbone que personne n’a lu, ce qu’a dénoncé Norbert Samama, même le maire l’a avoué en conseil municipal ».

La majorité pourrait-elle basculer ?

«Yves Lainé s’est créé un noyau dur d’amis qui ne va pas bouger, et ce sont eux qui décident tout. Il y a des conseillers municipaux qui ne participent à aucune réunion et qui votent des dossiers qu’ils ne connaissent pas. Il n’est pas normal en tant qu’élu de la majorité d’apprendre des choses au conseil par la voix des oppositions. C’est pour cela qu’il y a eu des quiproquo et également des demandes de vote secret parce que certaines personnes n’osaient dire ce qu’elles pensaient réellement ».
À la question, pensez-vous que d’autres élus pourraient quitter la majorité ? : « Certains font office de figurants, mais, ils ne le feront pas, ils votent pour être tranquilles et ne veulent pas avoir de problème ; mais il pourrait encore y avoir une ou deux personnes en plus ».
Et de conclure : « Il y a vraiment une dérive, je rejoins le groupe de Norbert Samama pour travailler et faire ce qu’il y a de mieux pour les Pouliguennais ».

 

Auteur : JRC | 02/07/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Elections Européennes 2014 Le Pouliguen Les Résultats »
Article suivant : « Les résultats du 2e tour des élections législatives au Pouliguen »

Vos commentaires

#1 - Le 02 juillet 2012 à 23h39 par epsilon, Le Pouliguen
Très sage décision de monsieur Macias. J'espère que d'autres élus auront le courage de quitter,à leur tour, la majorité afin d'empêcher le maire de faire n'importe quoi: exemple le boulodrome dont beaucoup de pouliguennais ne veulent pas.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter