Le Pouliguen Infos

Voeux du maire, dans la continuité

Dans la salle Ravache parée pour les fêtes un public nombreux a reçu les vœux du maire Yves Lainé ce premier vendredi de janvier.

Yves Lainé a ouvert le derby des voeux des maires de la Presqu'île en présence d'élus du conseil municipal, de Guy Bertho maire de Camoel, de Danielle Rival maire de Batz-sur-mer venue en voisine avant de présenter les siens le lendemain, et Alain Chevrel curé de la paroisse. Etaient excusés Christophe Priou et Yves Métaireau retenus par ailleurs.
 

Réussite fraternité et partage

Pour la grand-messe du début de l'année le public est si nombreux (plusieurs centaines de personnes) que beaucoup ont dû rester debout. C'est Paulin du conseil municipal des jeunes qui fait la première lecture. Soulignant de sa voix calme, dans une diction impeccable, les mots importants de son discours.
Les jeunes du conseil sont conscients que « l'éducation est un privilège » et souhaitent parrainer une classe en Inde, ou en Afrique. Ils veulent travailler sur des projets « solidaires et collectifs ». Ils espèrent que les parents s'investissent avec eux comme pour la préparation du carnaval. Ils vont ouvrir un café rétro, atelier autour de l'expérience de vie. Ils rencontrent les personnes âgées. Ils se préoccupent aussi de la propreté de la ville et de la sécurité et en particulier de la circulation à vélo.
Paulin souhaite à tous une année de réussite de fraternité et de partage et retourne à sa place sous les applaudissements chaleureux de ses concitoyens.
 

Les plus belles halles de la région

Puis c'est Yves Lainé qui monte en chaire pour proposer une promenade : un film présenté par l'Office de tourisme sur la ville et ses alentours, sept minutes d’images accompagnées de musique. Applaudissements « C'est bien, c'est beau » entend-on dans le public.
Après ce joli moment de cinéma le maire ramène le public dans un « monde ouvert et complexe » « où la France perd de sa compétitivité ». Pour soigner cette maladie le Docteur Lainé propose un remède à base de « travail, d'efforts et de bon sens ». Il explique que si les subventions restent stables en 2013, elles  baisseront dans le futur. Il rappelle que « l'emprunt toxique a été soldé » « remplacé par un emprunt à 1,12 %. » Et comme dans chaque domaine qu'il traversera dans son discours, il fait un bilan :« nous aurons augmenté les impôts de 3 % en 6 ans » et la « Ville aura moins de dettes à la fin du municipe qu'à son commencement ». Ils se réjouit de l'état des finances qui « nous permettent d'assumer nos choix politiques ».
Yves Lainé revient sur la construction de l'année, les halles « audacieux projet »alliant « tradition et modernité » et rappelle différents travaux de voirie et le nouveau parking de 25 places en centre ville.
 

De digues et de quais

Les digues sont fragiles. Des protections transitoires ont été mises en place mais il faut agir sur 7 km de digues sur les communes de Gurande, La Baule et le Pouliguen. Le budget est de 7 millions d'euros, dont 70 % de subventions. Les travaux devraient commencer fin 2013 pour se terminer en 2015 .Mais le maire souhaite aussi réhabiliter la promenade et requalifier les quais dans le respect du pouliguen et du développement durable, auquel il est « très attaché ».
  Yves Lainé rend hommage aux maires de Mesquer et de Batz-sur-mer pour leur combat dans le procès Erika. Il souligne « la victoire historique » et indique que les 674 000 euros d'indemnisation de la Ville seront investis dans le développement durable.

Un, et deux petit-bois

Le maire explique ensuite le plan « Objectifs arbres » et rappelle que le Petit bois a eu 200 ans en 2012 et qu'un autre « bois du Pouliguen » va grandir, en entrée de ville cette fois.
On continue avec les jeunes pousses en évoquant ce qui se fait et se fera pour les enfants et la jeunesse et notamment l'espace jeune (travaux 2013).
De la jeunesse on passe à la culture puis naturellement au patrimoine et à sa protection et à la mise en valeur de la Chapelle de Penchateau  sans oublier l'ouverture d'un nouveau musée, Bernard Boesh, porté par La Baule
 

Le boulodrome

Pour un coût de 1 240 K€, il sera subventionné à 50 %, « permettra des tournois d'envergure nationale », et libérera d'autres bâtiments permettant ainsi d'installer la micro crèche en centre ville et de créer des logements sociaux et un centre medico-social.

L'indispensable création de logements

Alain Bertin reçoit la médaille de la Ville
Alain Bertin reçoit la médaille de la Ville

Le maire indique combien il est utile de créer des logements. « Depuis 1999 le Pouliguen a perdu 5 % de sa population. À cause des décès et des divorces, il y a moins d'habitants par résidence ». « Il est donc indispensable de créer du logement ».
Au Pouliguen, le loyer mensuel est d'environ 12 €/m2 en privé, en social 30 % inférieur. « Il faut aider les jeunes » et de citer aussi les prix moyens de terrains (350 €/m2 au Pouliguen et 75€/m2 à Herbignac). 21 logements se construisent actuellement et un projet de 100 logements (dont 30 % de social) se dessine. Une dame a commenté quelques minutes plus tard avec sa voisine « les logements, oui c'est bien, mais s'ils n'ont pas de travail, ici les jeunes.... ».

La Ville a ensuite distingué six personnes :
Alain Bertin pompier, pour 40 ans de service et «élément fort pour la Côte au moment de l'Erika » a salué le maire ;
Jean Visseau pour 15 ans de bénévolat au foyer des anciens ;
Carole Cheguillaume et Bénédicte Gougaud pour leurs investissements rectifsdans le club Gym volontaire et  Espérance Mouette Basket Club et à
Frédérique Manin de l'association le Sel des mots pour qui « sans culture, pas de société ».
La réunion s'est terminée autour d'un généreux apéritif.

Le maire n'a pas montré d'intention de se représenter en 2014, n'a pas même évoqué ce scrutin. Bruyant silence. Ses formules « Pouliguen d'hier et demain», « ensemble » « voie équilibrée » « travail d'équipe » résonnaient pourtant bien déjà comme celles d'un discours électoral.


 

Auteur : LY | 05/01/2013 | 7 commentaires
Article précédent : « Les platanes de la promenade en soins palliatifs »
Article suivant : « Conseil municipal express »

Vos commentaires

#1 - Le 05 janvier 2013 à 14h31 par Frédérique
Merci pour ce compte rendu, rapide et précis...j'y étais et je m'y retrouve...
#2 - Le 05 janvier 2013 à 20h33 par epsilon, Le Pouliguen
Comme à son habitude, mr Lainé est très content de ses réalisations. Mais en ces temps de très grave crise, peut-on continuer à dépenser sans compter. Après les halles dont nous ne connaissons toujours pas le coût total ,voici le boulodrome! Cette salle est-elle vraiment nécessaire? Pourquoi ne pas demander l'avis aux pouliguennais?
Vivement les élections municipales de 2014 pour en finir avec cette municipalité.
#3 - Le 05 janvier 2013 à 23h55 par nadège, Pouliguen
Monsieur Laisné a un bon bilan et sera réelu sans problème. Surtout qu'il n'y a personne en face.
#4 - Le 06 janvier 2013 à 15h42 par anonyme, Le Pouliguen
Cher Epsilon,

J'ai lu ça et là vos divers avis sur les réalisations de la municipalité. Je suis persuadé qu'ils auraient bien plus de poids s'ils n'étaient pas anonymes ! Le courage de ses opinions autrement dit ;-)

Meilleurs voeux

Anonymement
#5 - Le 06 janvier 2013 à 23h05 par Brig
Ce qui est étonnant sur ce média, c'est la façon de traiter les différentes personnalités...
Ainsi Mr Lainé est mis en valeur sinon encensé, alors que Mme Le Maire du Croisic est moquée, méprisée...Est-ce l'impartialité des journalistes?

*******
Monsieur Lainé n'est ni mis en valeur ni encensé, pas plus que Madame Quellard n'est moquée ni méprisée. Les voeux sont présentés dans chaque commune et chaque maire y met une ambiance et un contenu. Nous essayons de les transcrire, chacun à notre manière.
Que dire des élus qui respectent MW et ceux qui ne respectent pas ? C'est leur choix on le respecte. Nous sommes un média participatif libre et indépendant.
Mais juste pour sourire, les deux personnes dont vous parlez sont maires. Pourquoi dites-vous "Monsieur Lainé" et "Madame Le Maire du Croisic ?" Qui "traite" différemment les personnalités ?
Avec nos meilleurs voeux :)
La rédac
#6 - Le 07 janvier 2013 à 10h46 par Samuel, Le Pouliguen
Cher Anonyme,

Je trouve votre commentaire assez intéressant… Et il semble vrai que de signer un message par "Nadège" ou "Frédérique" apporte énormément de poids à son contenu. De plus, nous devrions annuler le scrutin "anonyme" qui est en place pour les diverses élections de notre pays… Cela permettrait ainsi de savoir les opinions politiques de chacun.
Vous me soutenez pour cette idée ?

Pour ce qui est des dépenses communales, elles restent bel et bien indécentes et montrent également quelle voie la municipalité veut suivre: virons les jeunes (et oui, personne n'en parle mais le projet devrait se faire sur des terrains où les plus jeunes vont très régulièrement faire du basket et du foot) et les habitants à l'année du Pouliguen (remarque sur le nombre d'adhérents à la pétanque dont l'adresse est "Camping") !

D'ailleurs, l'envergure nationale de ce boulodrome est exceptionnelle ! Le Pouliguen étant, et cela est bien connu de tous, un lieu réputé de la pétanque, et fait rêver moult joueur à l'échelle du pays ! Le championnat de France est à nos portes !

Quant aux prochaines élections chère Nadège, je doute sérieusement de la possible réélection de Mr. Lainé, qui a réussi à se mettre à dos une partie de sa propre majorité, alors je ne vous parles pas de ce qu'il en est au sein de la population…
#7 - Le 14 février 2013 à 12h52 par Lemere
Ah! Comme je vous envie Pouliguennais de pouvoir vous exprimer sans craindre les procés .
A pornichet par contre, depuis que M. Le maire s est fait voté par le CM la protection fonctionnelle, nous n' osons plus rien dire. Allez voir sur Pornichet Infos pour vous faire une idée de l ambiance qui regne.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter